Enquête préliminaire: Apple dans le collimateur des autorités antitrust

Actualisé

Enquête préliminaireApple dans le collimateur des autorités antitrust

Les autorités antitrust envisageraient d'ouvrir une enquête sur les restrictions d'Apple imposées aux développeurs d'applications.

par
man
La politique d'Apple en matière de développement d'applications pourrait lui valoir quelques ennuis.

La politique d'Apple en matière de développement d'applications pourrait lui valoir quelques ennuis.

Le New York Post a révélé que le Département américain de la Justice et la Commission fédérale du commerce pourraient ouvrir une enquête sur Apple pour abus de position dominante. Celle-ci servirait à déterminer si la firme de Cupertino a enfreint la loi en effectuant des changements dans les conditions générales de développement du système d'exploitation iPhone OS 4.0. Ces derniers imposent aux programmeurs de ne recourir qu'aux outils propriétaires d'Apple et interdisent aux programmeurs de développer des applications pour iPhone et iPad équipées de la technologie Flash.

Selon la source proche du dossier citée par le journal, aucune décision n'aurait encore été prise pour savoir qui des deux autorités allait s'occuper de ce dossier, les deux étant compétentes en la matière. Même si une enquête préliminaire était ouverte, cela ne signifierait pas pour autant qu'Apple doive faire face à un procès antitrust.

Ton opinion