Ventes de smartphones: Apple n'est plus le leader mondial
Actualisé

Ventes de smartphonesApple n'est plus le leader mondial

Le géant sud-coréen de l'électronique Samsung a dépassé Apple comme premier vendeur de smartphones du monde en volume au troisième trimestre 2011.

L'iPhone 4S est sorti le 28 octobre en Suisse.

L'iPhone 4S est sorti le 28 octobre en Suisse.

Le groupe américain Apple a laissé sa place de numéro un mondial du marché des smartphones qu'il avait arrachée au trimestre précédent au finlandais Nokia, au profit de Samsung. Alors que les ventes de smartphones ont augmenté de 44% sur un an pour atteindre 117 millions d'unités au troisième trimestre 2011, Samsung a vendu 27,8 millions de smartphones, loin devant Apple qui en a, lui, vendu 17,1 millions, et ainsi pris 23,8% du marché.

«Samsung a démontré qu'il est possible, même à court terme, de se différencier et de croître en utilisant le système d'exploitation de Google, Android», souligne le rapport.

Au trimestre précédent, et quatre ans après la mise sur le marché du premier iPhone, Apple avait réussi à dépasser Nokia comme plus gros vendeur de smartphones du monde en volume, avant de perdre de nouveau cette place face au constructeur coréen, en se contentant de 14,6% du marché.

Selon le rapport, les ventes d'Apple auraient pu être affectées par l'attente par les opérateurs, comme par les consommateurs, du lancement de son nouveau modèle, l'iPhone 4S, au quatrième trimestre.

Nokia se retrouve en troisième position à un cheveu de son rival américain avec 14,4% du marché des smartphones en volume, contre 32,7% sur un an, et 16,8 millions d'unités vendues.

Le géant finlandais des téléphones mobiles pourrait toutefois remonter dans le classement grâce à son nouveau partenariat avec Microsoft qui, lui, a permis de lancer cette semaine de tout nouveaux smartphones utilisant le système d'exploitation Windows. (ats)

Ton opinion