PRISE DE POUVOIR DANS LE COCKPIT: Apple prend ses aises dans nos voitures
Jusqu’à présent, Apple CarPlay intégrait le smartphone dans l’écran d’infodivertissement. Apple compte désormais s’étendre dans le cockpit.

Jusqu’à présent, Apple CarPlay intégrait le smartphone dans l’écran d’infodivertissement. Apple compte désormais s’étendre dans le cockpit.

Skoda
Actualisé

PRISE DE POUVOIR DANS LE COCKPITApple prend ses aises dans nos voitures

À l’avenir, CarPlay devrait fonctionner sur tous les écrans de la voiture et avoir, par la même occasion, accès à un nombre nettement plus important de données relatives au véhicule.

par
Dave Schneider

Les voitures modernes envoient des données à intervalles réguliers dans le cloud - non seulement des données télémétriques sur l’actionnement de la pédale d’accélérateur ou de frein, mais aussi sur les lieux, les vitesses, voire les destinations saisies dans le système de navigation ou sur les titres de musique écoutés. 

Le commerce de nos données personnelles représente un marché extrêmement lucratif. Les géants de la technologie Apple et Google sont bien placés pour le savoir. Tous deux commercialisent depuis longtemps un logiciel de connectivité qui permet d’intégrer le smartphone dans le système d’infodivertissement du véhicule. La plupart des automobilistes se sont entre-temps familiarisés avec CarPlay et Android Auto. Alors que Google utilise depuis deux ans son propre système d’exploitation d’infodivertissement, notamment dans les nouveaux modèles Volvo, Ford et Polestar, Apple veut à son tour gagner du terrain dans le cockpit de la voiture.

Cela fait deux ans que le concurrent d’Apple, Google, a installé son propre système d’exploitation dans les cockpits de certaines marques, à savoir Volvo, Polestar et Ford.

Cela fait deux ans que le concurrent d’Apple, Google, a installé son propre système d’exploitation dans les cockpits de certaines marques, à savoir Volvo, Polestar et Ford.

Volvo

Le géant de la technologie a annoncé que la nouvelle génération de CarPlay comportera de nombreuses nouvelles fonctions et fonctionnera, pour la première fois, non seulement sur le grand écran d’infodivertissement, mais aussi sur tous les écrans de la voiture, y compris sur celui du tableau de bord. À l’avenir, le logiciel devrait en outre permettre de gérer des fonctions du véhicule telles que la climatisation et la radio.

Au prix de données personnelles

Grâce à cette nouvelle gamme de fonctions, le logiciel d’Apple supplantera les systèmes propres aux constructeurs dans la zone visible du véhicule. Comme CarPlay lira également des données telles que la vitesse, la température du moteur et le régime, l’utilisateur pourra, s’il le souhaite, évoluer exclusivement dans l’environnement Apple, même dans sa voiture – et avoir recours aux graphiques, au design et à la même logique d’utilisation que ceux qu’il a l’habitude d’utiliser. Le prix à payer est le même que celui que nous payons déjà en utilisant nos smartphones, à savoir la transmission gratuite de nos données aux entreprises de technologie.

Ce n’est pas sans risque pour les constructeurs automobiles, vu que leur propre logiciel sert aussi à se différencier par rapport à la concurrence. Mais la demande côté client d’un pré-équipement CarPlay est manifestement si grande qu’ils ne veulent pas s’y opposer.

La nouvelle génération d’Apple CarPlay devrait être disponible à partir de la fin 2023. Parmi les partenaires de coopération, le groupe cite entre autres Audi, Mercedes, Porsche, Ford et Renault. Pour utiliser le logiciel, il faudra disposer d'un téléphone portable Apple et d'un véhicule équipé du pré-équipement technique adéquat. Le logiciel lui-même est gratuit.

L’utilisation du service se fait au prix de la transmission de ses données personnelles – une façon de faire à laquelle la plupart des utilisateurs de smartphones se sont depuis longtemps habitués.

L’utilisation du service se fait au prix de la transmission de ses données personnelles – une façon de faire à laquelle la plupart des utilisateurs de smartphones se sont depuis longtemps habitués.

Opel

Ton opinion

0 commentaires