iPhone: Apple prépare sa solution contre le ciblage publicitaire
Publié

iPhoneApple prépare sa solution contre le ciblage publicitaire

La firme à la pomme s’apprête à déployer une fonctionnalité saluée par les défenseurs de la vie privée et critiquée par le secteur de la publicité.

par
man
Tim Cook, patron d’Apple.

Tim Cook, patron d’Apple.

AFP

Se faisant le héraut de la confidentialité des données, Apple a profité de la Journée de la protection des données, ce 28 janvier, pour mettre en ligne des informations sur le fonctionnement du ciblage publicitaire et les mesures prises par la firme à la pomme pour mieux l’encadrer.

Indiquant notamment que ce marché représente 227 milliards de dollars et qu’en moyenne une app contient 6 trackers de sociétés tierces pour suivre l’utilisateur et ses données personnelles dans le but de mieux cibler les annonces, Apple annonce que la firme s’apprête à déployer une nouvelle fonction d’iOS: l’App-Tracking-Transparency (ATT). Elle rendra plus difficile le ciblage publicitaire sur les apps mobiles en exigeant que leurs développeurs affichent une notification demandant l’autorisation explicite d’utiliser certaines informations privées à des fins publicitaires. Dans le cas d’un refus, l’app «ne pourra pas accéder à l’identifiant publicitaire système (IDFA), qui est souvent utilisé pour effectuer le suivi», explique Apple.

Mesure de transparence saluée et critiquée

Déployée dans une future mise à jour d’iOS 14, iPad OS 14 et tvOS 14 dans les prochaines semaines, cette nouvelle fonction est saluée par les défenseurs de la vie privée: «Les utilisateurs font souvent partie, sans le savoir, du suivi et du ciblage. Ce changement permettra d’établir l’équilibre et de faire en sorte que le suivi ne soit plus la règle par défaut», a déclaré Michelle Richardson du Center for Democracy and Technology, organisation à but non lucratif basée à Washington qui œuvre en faveur des droits et des libertés individuelles.

Elle s’est attiré par contre les critiques de certains grands acteurs, entre autres Facebook, qui a lancé une campagne médiatique pour la dénoncer en se présentant comme le défenseur des PME, et Google. Ce dernier explique que «les éditeurs d’applications peuvent voir un impact significatif sur leurs revenus publicitaires Google sur iOS».

Afin de permettre aux utilisateurs d’être mieux informés à propos des données collectées par les services proposés sur l’App Store, Apple rappelle que la firme oblige les développeurs à afficher une étiquette de confidentialité sur sa boutique en ligne, depuis quelques semaines. Elle permet de savoir quelle quantité de données personnelles est récupérée.

À noter encore que le patron d’Apple, Tim Cook, doit intervenir ce jeudi à Bruxelles à la conférence virtuelle «Computers, Privacy and Data Protection», qui pourra être suivie en direct sur YouTube dès 17 h 15.

Ton opinion

24 commentaires