Actualisé

Brevet d'utilisationApple réclame des milliards à Samsung

Apple estime que Samsung lui doit plus de 2,5 milliards de dollars pour l'utilisation non autorisée de brevets liés à ses téléphones iPhones et ses tablettes iPads.

Apple et Samsung sont en conflit dans une douzaine de pays.

Apple et Samsung sont en conflit dans une douzaine de pays.

«Les ventes de Samsung liées à l'usurpation de brevets lui ont permis de dépasser Apple pour devenir le plus grand fabricant de téléphones dans le monde», font valoir les avocats du groupe américain, accusant le groupe sud-coréen d'être arrivé à ce résultat après avoir «choisi de copier Apple».

Avant l'ouverture d'un procès prévue lundi à San José (Californie, ouest), Apple estime que les recettes qu'il a perdues en raison de cette concurrence déloyale, et l'«enrichissement injuste» de Samsung, représentent plus de 2,5 milliards de dollars. En ajoutant des dommages et intérêts pour usurpation «délibérée» de brevets, les sommes réclamées peuvent aller bien au-delà de ce montant.

Samsung nie avoir utilisé des brevets d'Apple, et a accusé à son tour le groupe californien d'utiliser illégalement certaines de ses technologies de connexion sans fil.

Une douzaine de conflits

Les patrons d'Apple et Samsung, Tim Cook et Choi Gee-Sung, avaient eu sur ordre de la justice deux jours de discussion en mai pour tenter de mettre fin à leurs différends, mais sans résultat. Les procédures sont présidées par la juge Lucy Koh, qui le mois dernier avait ordonné la suspension en référé des ventes de la tablette Samsung Galaxy Tab.

Outre les Etats-Unis, Samsung, qui est l'un des principaux utilisateurs du système d'exploitation Android de Google, et Apple sont en conflit devant les tribunaux de plus d'une demi-douzaine de pays, avec des résultats divers.

Samsung est non seulement un concurrent d'Apple, mais aussi un fournisseur de pièces pour ses iPads, iPhones et autres baladeurs iPods.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!