Apple sous pression pour vendre l'iPhone
Actualisé

Apple sous pression pour vendre l'iPhone

Pour tenir ses objectifs ambitieux de vente d'iPhone, Apple a baissé massivement ses prix, et accepté d'offrir un bon d'achat à ceux qui avaient payé le prix fort.

Un signe que le groupe se débat au milieu d'une concurrence féroce dans les "smartphones".

Suite à cette baisse, vendredi, l'action a du groupe a chuté pour le troisième jour consécutif. En trois jours, elle a perdu plus de 10%. "Apple a d'abord visé les 'adopteurs précoces', prêts à payer cher pour être les premiers à posséder une nouveauté. Mais maintenant que ce marché est épuisé, le rythme des ventes doit être accéléré. Avec ce rabais, l'iPhone devient un produit de masse. Sinon, il n'y serait sûrement pas arrivé", a commenté Carmi Levy, vice-président du cabinet d'analyse AR Communications.

Mais d'autres s'inquiètent des performances de l'iPhone. "L'iPhone souffre d'importantes erreurs stratégiques" et Apple "ne pourra probablement pas atteindre son objectif de vendre 10 millions d'iPhone d'ici à fin 2008", a commenté Trip Chowdhry, analyste de la société de bourse Global Equities Research, dans une note vendredi.

A la suprise générale, Apple avait annoncé mercredi que son iPhone, un téléphone tactile qui surfe sur l'internet, serait désormais vendu 399 dollars (475 francs) au lieu de 599 dollars. Puis devant l'avalanche de protestations des premiers clients, le PDG Steve Jobs avait décidé de leur offrir un bon d'achat de 100 dollars, avec ses excuses, autre décision inédite dans le secteur.

Pour certains analystes, à 399 dollars l'iPhone reste encore bien trop cher. Pour ce prix, les consommateurs veulent pouvoir choisir leur opérateur.

(ats)

Ton opinion