Matériel informatique: Apple stigmatise les caméras étrangères sur les iPhone

Publié

Matériel informatiqueApple stigmatise les caméras étrangères sur les iPhone

En cas de capteur non officiel, la version bêta d’iOS 14.4 affiche un message d’erreur qui ne ravit pas les spécialistes en réparation.

La société dirigée par Tim Cook répond à sa façon au devoir de réparabilité des iPhone. 

La société dirigée par Tim Cook répond à sa façon au devoir de réparabilité des iPhone.

(Photo by Josh Edelson/AFP)

Apple alimente les spéculations sur ses intentions en matière de réparabilité des iPhone. La version bêta d’iOS 14.4 affiche en effet un message d’erreur en cas de détection sur l’iPhone d’un capteur photo qui n’est pas l’original. On peut y lire: «Impossible de vérifier que cet iPhone possède un appareil photo authentique d’Apple», selon le site MacRumors, qui précise que la notification peut être ignorée sans affecter le fonctionnement de l’appareil. Le système d’exploitation mobile d’Apple signalait déjà des batteries et des écrans non officiels.

Cela paraît invraisemblable qu’ils ne gagnent pas d’argent grâce aux services de réparation

Kay-Kay Clapp, iFixit

Spécialisée dans les conseils en réparation, la plateforme iFixit craint qu’Apple n’en profite pour verrouiller le marché des réparations. La caméra des iPhone 12 peut désormais être changée sans difficulté. Tout remplacement qui n’aurait pas été fait conformément aux conditions fixées par Apple pourrait ainsi être stigmatisé. La firme de Cupertino prétend ne tirer aucun bénéfice de ses services de remplacement. «Depuis 2009, les coûts des services de réparation dépassent les revenus», avait-elle répondu lors d’une audition devant des politiciens américains qui enquêtaient sur ses pratiques commerciales. L’argument ne convainc guère Kay-Kay Clapp, membre active de la communauté iFixit. «Sachant combien nous payons pour les pièces et les coûts généraux de main-d’œuvre de l’industrie de la réparation, cela semble impensable qu’ils ne gagnent pas d’argent grâce aux services de réparation», relève-t-elle sur le site ZDNet.

Ton opinion

0 commentaires