Actualisé 04.08.2009 à 16:47

AngleterreApple tente d'étouffer l'affaire de l'explosion d'un iPod

La société de Cupertino aurait essayé en vain d'acheter le silence d'une famille anglaise dont l'iPod Touch de la fille avait explosé de manière spectaculaire. Et l'accident serait loin d'être un cas isolé.

von
atk

L'affaire fait grand bruit outre-Manche, suite aux révélations hier du Times. D'après le quotidien britannique, Apple aurait essayé d'acheter le silence de Elie Stanborough, une jeune Britannique de 11 ans vivant à Liverpool, ainsi que celui de son père Ken, 47 ans.

La mésaventure vécue il y a un mois par l'écolière et son père avec l'iPod Touch a en tout cas de quoi effrayer tous les propriétaires du fameux lecteur de musique de la marque à la Pomme.

«L'iPod a d'abord fait des bruits bizarres, a raconté le père. Je l'ai senti chauffer de plus en plus fort dans ma main. Au bout de 30 secondes, de la fumée est sortie de l'appareil. J'ai même cru voir de la vapeur». Ken a alors eu le réflexe de lancer l'appareil loin de l'endroit où il se trouvait. «Et 30 secondes après, il y a eu une explosion et un nuage de fumée. L'appareil a fait un bond de trois mètres», a-t-il poursuivi.

Suite à cette mésaventure, le père a alors décidé de contacter Apple pour se faire rembourser son appareil. Et il a obtenu une réponse pour le moins surprenante. Soucieuse d'éviter la mauvaise publicité, la firme de Cupertinio aurait alors proposé à Ken de rembourser le lecteur, mais à une condition. Il fallait que sa famille s'engage à ne jamais ébruiter l'affaire, faute de quoi elle risquait des poursuites pénales. «Ils nous condamnaient à vie, moi, ma fille, et sa mère, à ne jamais parler sous peine de nous attaquer en justice. J'ai trouvé ça tellement scandaleux», a expliqué le père. Ce dernier a alors refusé de signer le contrat et a alerté les médias. «Nous n'avons pas demandé de compensation financière, nous avons juste demandé à être remboursé».

Apple doit faire face depuis plusieurs semaines à des problèmes de surchauffe des batteries de ses iPods. Certaines se seraient même enflammées en brûlant leur propriétaire révèle la commission américaine de sécurité des produits pour grand public. Le gouvernement japonais a diffusé en 2008 un avertissement officiel contre les iPod, après que 14 cas d'embrasement aient été officiellement signalés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!