Vie privée: Apple veut sa part de gâteau dans la publicité numérique

Publié

Vie privéeApple veut sa part de gâteau dans la publicité numérique

Le fabricant d’iPhone prévoit de doubler ses effectifs dans une activité promise à une forte croissance.

Le patron d’Apple, Tim Cook, a juré de ne pas vouloir monétiser les données privées des utilisateurs d’iPhone.

Le patron d’Apple, Tim Cook, a juré de ne pas vouloir monétiser les données privées des utilisateurs d’iPhone.

Getty Images via AFP

La firme de Cupertino cherche plus de 200 personnes pour renforcer le développement d’une plateforme publicitaire, selon ses annonces publiées sur LinkedIn. Les candidats sont invités à rejoindre une activité qui connaît une «croissance incroyablement rapide», vante l’une des offres d’emploi. Ces nouvelles recrues viendraient compléter un effectif de 250 personnes selon la page de l’entreprise sur le réseau social professionnel.

Interrogé par le Financial Times, Apple a contesté les chiffres, mais a refusé de donner des détails. Ses revenus publicitaires ont passé de quelques centaines de millions de dollars de revenus à la fin des années 2010 à environ 5 milliards cette année, selon le cabinet Evercore ISI, qui table sur une activité rapportant 30 milliards de dollars d’ici quatre ans.

En renforçant les règles de confidentialité de ses utilisateurs, Apple a en même temps fait perdre des milliards de revenus publicitaires aux sociétés mères de Facebook, Snapchat et Twitter. Ses détracteurs l’accusent désormais de vouloir développer sa propre plateforme en profitant d’un avantage concurrentiel.

Pour contourner ses propres règles de confidentialité qui interdisent le suivi non consenti des utilisateurs, la firme de Tim Cook pourrait considérer les applications mobiles comme des données «de première main» pour la monétisation. Les développeurs peuvent déjà acheter des espaces publicitaires dans l’App Store.

(laf)

Ton opinion

2 commentaires