Actualisé 23.10.2012 à 14:01

Suède

Après avoir choqué toute la Suède, le voici condamné!

Un Tunisien de 28 ans a été condamné mardi en Suède à un an et demi de prison pour avoir dévalisé un homme tombé ivre sur les rails du métro de Stockholm, qui a survécu après s'être fait rouler sur les jambes.

L'affaire avait choqué la Suède après la diffusion d'une vidéo issue des caméras de surveillance, qui a été vue par des milliers d'internautes dans le monde.

Dans la nuit du 7 au 8 septembre, la victime, un homme de 38 ans, était sortie passablement alcoolisée d'un restaurant du centre de Stockholm, avec 1,6 gramme d'alcool par litre de sang.

Ivre mort sur les voies du métro

Il s'était trompé de ligne de métro en voulant rentrer chez lui. Sur la vidéo, on le voit tituber sur le quai d'une station qui n'est pas la sienne, perdre l'équilibre et basculer la tête la première sur les rails, puis rester allongé en bas, inconscient.

Le voleur, qui était aussi sur le quai, au lieu de lui porter secours, saute sur les rails, dépouille sa victime d'un téléphone portable, d'une chaîne en or, une petite sacoche et son argent (1500 couronnes selon la victime, soit 210 francs), puis quitte les lieux.

Sept minutes plus tard, un métro entre dans la station. Le conducteur a pu freiner, mais pas à temps pour éviter de rouler sur les jambes de l'homme ivre, qui a perdu un pied. Tombé dans le coma, il s'était réveillé au bout de huit heures.

Interdit du territoire suédois pendant cinq ans

Quant au voleur, identifié grâce à un appel à témoins, il avait été interpellé à son domicile dans un quartier populaire de Stockholm six jours après les faits.

Il a été condamné, pour ce vol aggravé et divers autres vols, à des dommages et intérêts d'un total de 18'750 couronnes (2635 francs), en plus des 18 mois de prison. Quand il aura purgé sa peine, il sera expulsé vers la Tunisie et interdit du territoire suédois pendant cinq ans. Il était en Suède depuis peu et en situation irrégulière.

Le parquet avait requis trois ans et demi de prison. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!