Après deux semaines de calvaire, G2 se ressaisi avec classe 
Publié

E-sportAprès deux semaines de calvaire, G2 se ressaisit avec classe

La meilleure équipe d’Europe a redressé la barre ce week-end dans le LEC, le championnat européen de «League of Legends».

Le joueur suédois Rekkles (au centre) était visiblement heureux de retrouver la scène des studios du LEC à Berlin, ce week-end. 

Le joueur suédois Rekkles (au centre) était visiblement heureux de retrouver la scène des studios du LEC à Berlin, ce week-end.

Michal Konkol/Riot Games

G2 a remis les points sur les i ce week-end en LEC, le championnat européen de «League of Legends», après avoir perdu ses quatre matches lors des deux semaines précédentes. Si la première victoire contre Astralis vendredi était tout sauf probante, c’est surtout la démonstration samedi contre le leader Rogue qui a marqué les esprits. Dans une partition maîtrisée de bout en bout, G2 a parfaitement pris la mesure de son adversaire… pour la douzième fois en autant de duels face à Rogue en saison régulière.

Première historique

Cerise sur le gâteau, Rekkles a atteint lors de ce match la barre des 2000 éliminations en LEC, le premier joueur à réussir un tel exploit en Europe. Avec 11/1/3 de KDA (kills/deaths/assists), le joueur suédois a été impérial sur le champion Tristana, participant à 14 des 18 éliminations de son équipe. Pour l’anecdote, il a également été le seul joueur de son équipe à avoir été lui-même éliminé…

Classement très ouvert

Au classement, Rogue et Fnatic sont leaders à égalité, avec 8 victoires pour 3 défaites, devant Mad Lions et Misfits, également à égalité à 7-4. De son côté, G2 pointe à la cinquième place (6-5), bien loin de ses standards habituels, mais toujours au contact des premiers. A noter que deux équipes occupent actuellement la sixième place qualificative pour les play-offs: Astralis et Vitality, qui n’ont plus été à ce niveau depuis longtemps.

(mey)

Ton opinion

1 commentaire