Sécheresse: Après Fribourg, Neuchâtel interdit à son tour le pompage dans les cours d’eau

Publié

SécheresseAprès Fribourg, Neuchâtel interdit à son tour le pompage dans les cours d’eau

En raison du manque de précipitations, le canton a décrété l'interdiction provisoire de pompage dès mercredi. Il recommande également de limiter l’arrosage et le lavage de voiture.

1 / 2
 Le niveau de l’Areuse, à Boudry, est au plus bas. 

 Le niveau de l’Areuse, à Boudry, est au plus bas. 

SP

Les quelques orages du week-end dernier n’ont pas suffi à compenser la sécheresse de ces derniers mois ni le manque d’eau dans les rivières. Les débits mesurés sur le Doubs, le Seyon et l'Areuse, dans le canton de Neuchâtel, sont quatre à sept fois inférieurs aux valeurs moyennes enregistrées depuis plus de 50 ans. Le niveau dans les cours d'eau est si bas que des poissons pris au piège ont dû être déplacés. 

L’absence de précipitations et le maintien des températures élevées annoncés pour ces prochains jours ont poussé le Conseil d’Etat à interdire provisoirement le pompage dans tous les cours d'eau (à l'exception de la Thielle et de la Vieille Thielle). Ce, jusqu’à nouvel avis, pour préserver la faune aquatique, la flore et la biodiversité dans les rivières. Une interdiction similaire, décrétée par le canton de Fribourg à la mi-juillet, court toujours aujourd’hui. 

L’exécutif précise que les prélèvements dans les lacs et plans d'eau ne sont pas assujettis à cette interdiction, tout comme ceux liés à la force hydraulique et à l'hydrothermie. Il recommande également de limiter les besoins non essentiels en eau, tels que l’arrosage du gazon ou le lavage de voiture. 

(dri)

Ton opinion

28 commentaires