Actualisé 26.09.2013 à 07:34

GenèveAprès l'homophobe, voici le révisionniste

Un candidat UDC au Grand Conseil tient des propos plus qu'ambigus sur la Shoah. La présidente du parti attend ses explications.

de
rle

«Combien de personnes ont été ruinées, mises en prison pour avoir osé mettre en doute la version sioniste de l'Holocauste?» Cette curieuse question, c'est Julien Fonjallaz qui se la pose sur son site, comme le révèle «Gauchebdo».

Retraité de l'Instruction publique (DIP), cet homme se présente le 6 octobre au Grand Conseil sous la bannière UDC. Après les propos ouvertement homophobes de son colistier Jérémy Gardiol, le parti agrarien doit faire face à un nouveau candidat problématique.

Exclu du parti libéral en 2007

«Il appartient à l'UDC de prendre les dispositions nécessaires face à un personnage dont les propos sont parfaitement intolérables», estime le secrétaire de la Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (Cicad), Johanne Gurfinkiel.

Alertée par ces déclarations, l'organisation a immédiatement prévenu le parti. Il faut dire que l'individu n'en est pas à son coup d'essai. En 2007, il avait été exclu de la liste libérale aux élections municipales de Chêne-Bourg en raison d'écrits controversés sur la Shoah.

«Il remplissait toutes les conditions»

«Ce n'est pas parce que le PLR l'avait exclu qu'il faut l'écarter a priori», conteste la présidente de l'UDC-Genève. Céline Amaudruz jure ne pas avoir eu vent de ces propos avant que la Cicad ne lui en parle.

«M. Fonjallaz remplissait toutes les conditions pour être candidat, son casier est vierge et il n'a pas de poursuites. Maintenant, on a pris contact avec lui pour entendre sa version des faits, car on sort parfois des déclarations de leur contexte. Il est évident que s'il devait y avoir un problème avec lui, nous prendrions les mesures qui s'imposent.»

Contacté, il n'a pas retourné notre mail. Il devrait être entendu d'ici la fin de la semaine ou au début de la semaine prochaine.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!