Palais fédéral: Après la cocaïne, des fausses coupures à Berne

Actualisé

Palais fédéralAprès la cocaïne, des fausses coupures à Berne

L'UDC Luzi Stamm, qui a amené cette semaine de la drogue au Palais fédéral, n'en était pas à son coup d'essai. Il avait déjà amené 1 million de faux euros en décembre.

par
cht/nxp

La Berne fédérale est en émoi cette semaine depuis que Luzi Stamm a fait entrer 1 gramme de cocaïne dans le Palais fédéral après une histoire rocambolesque pour dénoncer son dealer. Mais le conseiller national (UDC/AG) refait parler de lui. En effet, l'avocat et ancien juge n'en était pas à son coup d'essai. Il avait déjà fait entrer 1 million d'euros en fausses coupures sous la Coupole en décembre dernier!

C'est ce que rapporte la télévision Tele M1qui cite plusieurs sources. L'Argovien aurait montré plusieurs liasses de faux billets lors de la session d'hiver, billets qu'il aurait transporté dans sa valise. L'intéressé lui-même a confirmé son geste dans le sujet télévisé. S'il a amené les fausses coupures au Palais fédéral, c'est parce qu'il voulait que des spécialistes les examinent de près.

Selon Luzi Stamm, 66 ans et qui ne se représente pas aux élections fédérales de cet automne, ce faux argent proviendrait de l'un de ses clients. Mais il n'a pas voulu expliquer comment il était entré en possession des billets, s'abritant derrière le secret professionnel auquel sont soumis les avocats.

Ton opinion