22.11.2020 à 02:46

IndeAprès la dengue, le paludisme et le Covid-19, il survit à un cobra

Ian Jones, un humanitaire britannique, a survécu à la morsure d’un cobra dans l’État indien du Rajasthan, après avoir déjà vaincu plusieurs maladies.

Le venin du cobra indien est essentiellement neurotoxique et cardiotoxique (archives).

Le venin du cobra indien est essentiellement neurotoxique et cardiotoxique (archives).

KEYSTONE/EPA/HARISH TYAGI

Un humanitaire britannique, qui a survécu au Covid-19, à la dengue et au paludisme, a également réchappé à la morsure d’un cobra dans l’État indien du Rajasthan, a raconté le médecin qui l’a soigné. Il a été mordu par un cobra indien et admis à l’hôpital de Jodhpur.

Ian «Jones est venu nous voir la semaine dernière après une morsure de serpent. Dans un premier temps, on le soupçonnait d’être également positif au Covid-19 [pour la deuxième fois, ndlr], mais il a été contrôlé négatif pour cela», a ajouté le médecin.

«Pendant qu’il était avec nous, il était conscient et présentait des symptômes de morsure de serpent, y compris un flou de la vision et des difficultés à marcher, mais ce sont généralement des symptômes passagers», a-t-il poursuivi. Le Britannique est désormais sorti de l’hôpital.

Mon père «est un combattant. Pendant son séjour en Inde, il a déjà souffert du paludisme et de la dengue, puis du Covid-19», a commenté son fils dans un post sur le site internet GoFundMe mis en place pour aider à payer ses factures médicales et son voyage de retour sur l’île de Wight, dans le sud de l’Angleterre. L’humanitaire britannique a monté une structure, Sabirian, qui travaille avec des artisans traditionnels au Rajasthan et les aide à exporter leur production en Grande-Bretagne.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!