Genève: Après la Fête de la musique, voici la Fête du sport

Publié

GenèveAprès la Fête de la musique, voici la Fête du sport

Ville et Etat lancent une manifestation pour redynamiser la pratique sportive en club, qu’a freiné le Covid. Vingt disciplines proposeront des initiations du 15 au 18 septembre aux Bastions.

par
Jérôme Faas
Le taekwondo fera partie des vingt sports auxquels les Genevois pourront s’initier du 15 au 18 septembre.

Le taekwondo fera partie des vingt sports auxquels les Genevois pourront s’initier du 15 au 18 septembre.

LAB – Nathalie Guinand

La Fête de la musique est l’un des tubes de l’été genevois. Ce succès a inspiré les autorités, qui lancent son pendant sportif. Du 15 au 18 septembre, la Fête du sport investira Bastions et Vieille-Ville. Vingt disciplines participeront, avec un mot d’ordre: que le public essaie et pratique. «Hors de question de faire des stands avec des flyers, explique Henri Della Casa, porte-parole du Département cantonal des sports. Ce n’est pas vendre des abos, c’est venir avec un projet et initier.»

Les clubs se sont vidés

L’idée consiste aussi à faire découvrir des sports autres que ceux de masse - par exemple le vol à ski, le taekwondo, le frisbee, le croquet ou le kitesurf. Une nécessité car «durant le Covid, beaucoup de gens ont pratiqué hors clubs. Ceux-ci ont perdu des membres et des bénévoles», observe l’association genevoise des sports (AGS). Ville et Canton désiraient donc promouvoir l’activité physique mais aussi rendre ces disciplines visibles et accessibles. «Quand on cherche un sport pour son enfant, on pense de suite au football ou à la natation, sans doute moins au parkour ou au tir à l’arc.»

Les écoles invitées

Pour ouvrir des horizons et soutenir le tissu associatif, les deux premiers jours de la manifestation, jeudi et vendredi, seront réservés aux écoles. 2000 élèves de 8 à 12 ans s’y rendront sur temps scolaire. «Ce n’est pas anodin: cela se faisait pour la culture, moins pour le sport, notent les organisateurs, qui espèrent que les enfants reviendront en famille le week-end. L’objectif est d’organiser cette fête vouée à grandir tous les deux ans.

Vol à ski, boxe, cirque, etc.

Ton opinion

6 commentaires