LAUSANNE: Après la fiesta, les jeunes devront poutzer le parc
Actualisé

LAUSANNEAprès la fiesta, les jeunes devront poutzer le parc

Le bord du lac sera bientôt envahi par les élèves fêtant
la fin des cours. La Ville veut limiter les dégâts.

par
Marco Ferrara

Souiller le parc Bourget lors d'une soirée bien arrosée et laisser la Ville se charger du nettoyage, c'est bientôt terminé. Les étudiants en fin de cours qui prendront d'assaut les bords du lac dès la fin du mois seront appelés à bichonner la nature. Pour la première fois, des ados participeront à la récupération et au tri des déchets au lendemain des rendez-vous festifs traditionnels.

Si ceux qui boivent célèbrent la réussite des exas, le ramassage sera-t-il la peine des cancres? «Pas du tout, répond Tanguy Ausloos, délégué à la Jeunesse de la Ville de Lausanne. Les six jeunes de 15 à 19 ans recrutés parmi nos contacts ne sont pas concernés par les examens. Ils donneront l'exemple sans pour autant jouer les moralisateurs.»

Des sacs à ordures sont distribués chaque année, mais la nuit tombée, ils cessent d'être la panacée. Les trieurs volontaires qui assisteront les jardiniers relèveront les buveurs dès 6 h du matin. A la clé: un peu d'argent de poche. Si cela devait s'avérer nécessaire, la Ville pourrait faire appel aux jeunes pour d'autres parcs également.

Lausanne n'entend pas faire obstacle aux fêtes spontanées, mais elle tient à limiter les dégâts engendrés par ces rendez-vous. La commune rééditera aussi l'action de prévention menée l'an dernier. Elle distribuera des préservatifs et des bouteilles d'eau pour prévenir les maladies sexuelles et l'abus d'alcool.

Ton opinion