Après la mousse allégée, la bière chaude pour l'hiver
Actualisé

Après la mousse allégée, la bière chaude pour l'hiver

Qu'arrive-t-il à Feldschlösschen (propriété de Carlsberg)? Le groupe ne cesse de lancer de nouvelles bières.

Après une bière au jus de litchis ciblant le public féminin, Feldschlösschen débarque avec la Gold dans ses bagages, dont le principal atout revendiqué est la minceur calorique: 27 kcal pour 100 ml. «Elle s'adresse à toutes les personnes soucieuses de leur alimentation, sans distinction de sexe», assure Markus Werner, porte-parole de la firme.

Et de récuser, pour cette bière pauvre en sucres, toute analogie avec les bières pour diabétiques, connues en Allemagne: «C'est un bière avec une saveur riche, que n'ont pas ces produits. Pour la créer, il faut un procédé brassicole très complexe.»

Laurent Mousson, de l'Union européenne des consommateurs de bière, ne conteste pas ce dernier point. Mais, malgré un nez floral dû au houblon aromatique, le goût n'est, d'après lui, pas au rendez-vous: «C'est rafraîchissant, mais, ce qui reste, c'est l'amertume. Je me demande comment cela va passer auprès du consommateur», s'interroge l'expert. Et de relever qu'il s'agit d'une bière sans additif, ce qui «est louable».

Si la Gold ne plaît pas, le groupe se prépare d'ores et déjà à lancer un nouveau produit. Il annonce, sous la marque Cardinal, une bière chaude, l'équivalent du vin chaud, pour la mi-novembre. «Les gens ne veulent plus seulement des bières normales, explique Marus Werner. Il nous faut donc diversifier notre offre et leur offrir des bières spéciales.»

Emmanuelle Robert

Ton opinion