Etats-Unis: Après la neige, la pluie fait craindre des inondations
Actualisé

Etats-UnisAprès la neige, la pluie fait craindre des inondations

Une alerte aux inondations a été lancée, samedi, dans les Etats touchés par une tempête de neige, aux Etats-Unis.

Météorologistes et services d'urgence s'inquiétaient dimanche du radoucissement des températures et de l'arrivée de la pluie dans les régions de l'Etat de New York ensevelies par des chutes de neige record, ayant fait au moins 14 morts, craignant d'importantes inondations.

Une alerte aux inondations a été lancée samedi, valable jusqu'à mercredi, dans plusieurs comtés de la région de Buffalo, dans le nord-est des Etats-Unis, recouverts par plus de deux mètres de neige entre mercredi et jeudi.

Le thermomètre remonte progressivement, les températures négatives s'effaçant avec l'arrivée d'un temps plus clément mais la fonte des amas de neige présente d'autres risques.

«La neige s'est arrêtée de tomber et nous avons bien progressé dans nos efforts de déneigement, mais nous ne sommes pas sortis d'affaire pour autant car le risque d'inondation est important», a indiqué Mark Poloncarz, responsable du comté d'Erie.

«Les grandes quantités de neige fondue vont produire d'énormes volumes d'eau qui pourraient s'accumuler avant de s'écouler», a-t-il prévenu.

Et, selon les météorologistes, le phénomène pourrait être aggravé par l'arrivée d'une perturbation apportant de la pluie sur la région dimanche et lundi.

Plus de 600'000 personnes concernées

Les autorités ont demandé aux habitants de veiller à dégager les systèmes d'évacuation des eaux autour de leurs maisons, et de retirer au maximum leurs biens des caves. Plus de 600'000 personnes vivent dans les secteurs concernés.

La Garde nationale de l'Etat était toujours à pied d'oeuvre dimanche pour aider les habitants à dégager leurs maisons de leur manteau neigeux. Elle contrôle également le respect de l'interdiction de circuler dans les rues de plusieurs villes, y compris Buffalo.

Et le répit au niveau des températures devrait n'être que de courte durée. Les services de la météo prévoient en effet un retour du froid en milieu de semaine prochaine. (afp)

Ton opinion