Publié

FootballAprès la provocation, les excuses

En voulant forcer son transfert, le joueur du Royal Antwerp Didier Lamkel Zé était venu au centre d’entraînement avec un maillot du rival Anderlecht. Il a depuis présenté ses excuses.

par
Sport-Center
Le joueur a pris la parole sur les réseaux sociaux.

Le joueur a pris la parole sur les réseaux sociaux.

Twitter

Relégué en équipe B du Royal Antwerp (1re division belge), Didier Lamkel Zé n’a pas fait les choses à moitié cette semaine. Voulant forcer un transfert au Panathinaïkos, le Camerounais est apparu en début de semaine au centre d’entraînement d’Antwerp vêtu d’un maillot du rival Anderlecht.

Twitter

Son comportement n’a pas du tout plu aux dirigeants de son équipe. Refoulé à l’entrée par le manager Frédéric Leidgens, l’ailier camerounais a été prié de quitter les lieux. Il a alors pris les choses en main sur son compte Instagram, promettant une nouvelle mise en scène.

«Demain, ce sera le maillot du Beerschot. Je veux partir en Grèce, c’est simple. J’ai donné mon accord, personne ne joue avec ma carrière», avait menacé Didier Lamkel Zé.

Visiblement mis à l’ordre par sa direction, le joueur de 24 ans a rapidement changé de comportement. Le lendemain, il est non seulement venu s’entraîner avec l’équipe B, mais il a aussi adressé un message d’excuses sur le compte officiel du club belge.

«J’avais un peu la tête ailleurs»

«Je tiens à présenter mes excuses au club et aux supporters d’Anvers, parce que ce sont des supporters magnifiques et merveilleux, qui m’ont toujours soutenu. Si j’ai réagi comme ça, c’est parce que j’avais un peu la tête ailleurs. Le transfert et tout, ce n’était pas facile pour moi. Je tiens vraiment, vraiment à m’excuser pour ce geste. Sans oublier mes coéquipiers du vestiaire, le staff technique qui me soutient depuis mon arrivée ici. Je suis disponible pour le club si le nouveau coach a besoin de moi. Grand merci à vous, j’espère qu’on va se retrouver très bientôt sur le terrain», a déclaré le joueur.

Par précaution, la police s’est rendue au domicile du Camerounais pour tenter de désamorcer la situation, qui pourrait rapidement dégénérer si certains supporters d’Antwerp décidaient de répondre aux provocations du joueur.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Sebbi22

07.01.2021 à 10:04

Ah cette magnifique nouvelle méthode utilisée par tous. Je fais n importe quelle ânerie puis je publie un message d’excuses sur les réseaux sociaux. Le monde va mal.

Saint Floyd

07.01.2021 à 08:42

un peu la tête ailleurs lives matter !!!

joekjole

07.01.2021 à 08:14

Demain, ce sera le maillot du Beerschot. Je veux partir en Grèce, c’est simple. J’ai donné mon accord, personne ne joue avec ma carrière», mon pauvre vieux, tu n'es qu'un pion qu'on manipule.