Après la sans alcool, voici la bière spatiale
Actualisé

Après la sans alcool, voici la bière spatiale

L'un des trois grands brasseurs japonais, Sapporo Beer, a peut-être trouvé un nouveau filon pour relancer la consommation de bière au Japon: créer une bière à partir d'orge dont les graines ont séjourné dans l'espace.

Sapporo prévoit de produire une bière à partir de la troisième génération de plantes issues de graines conservées durant cinq mois à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) en 2006. «Ce sera la première bière de l'espace, elle devrait être prête en novembre», s'est réjoui un responsable de Sapporo, Junichi Ichikawa.

Le brasseur, qui travaille avec des universitaires pour analyser les effets sur les végétaux d'un environnement potentiellement hostile comme la micro-gravité, estime qu'il pourra tirer une centaine de bouteilles de cette récolte, mais indique de pas avoir, pour l'heure, de plan commercial.

Cultures cosmiques

L'orge, riche en bons éléments nutritionnels et fibres, est réputé pour être particulièrement robuste, ce qui en fait a priori un candidat idéal à la culture extraterrestre, selon le professeur Manabu Sugimoto de l'Université d'Okayama.

Ce scientifique participe à un projet russe dont le but est de repérer les plantes qui pourront être cultivées en milieu cosmique, pour permettre à l'humain de se nourrir de façon autonome dans l'espace.

«A l'avenir, l'Homme sera peut-être amené à effectuer de longs séjours spatiaux, ce qui nécessitera qu'il puisse subvenir en partie seul à ses besoins alimentaires», a souligné le spécialiste.

Pas de différence notoire

Jusqu'à présent, M. Sugimoto dit ne pas avoir constaté de différences entre l'orge spatial et son équivalent terrestre. Il présentera ses travaux d'analyses génétiques lors d'une conférence en juillet au Canada.

L'étude des effets de la micro-gravité sur les espèces végétales fait partie de plusieurs autres programmes de recherches internationales.

Au mois d'avril, l'Agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa) avait annoncé l'envoi dans l'espace de graines de cerisiers japonais - les «sakura» dont les fleurs roses sont admirées dans tout l'archipel -, pour observer les effets d'un passage dans le cosmos sur leur développement ultérieur. (ats)

Ton opinion