Après la tempête de foehn, gare aux pluies torrentielles!
Actualisé

Après la tempête de foehn, gare aux pluies torrentielles!

Nuits tropicales, vents violents, sable du Sahara et bientôt trombes d'eau: ces jours, la météo est capricieuse.

Les températures les plus chaudes de l'année ont été enregistrées à la frontière suisse (31 degrés à Vaduz, au Liechtenstein). Le canton de Glaris a, lui, vu les vents se déchaîner dans la nuit de mardi à mercredi, avec des pointes à 136 km/h. Personne n'a été blessé, mais des bâtiments ont été endommagés. Les dégats immobiliers sont estimés à 300 000 fr. Une ligne à haute tension a par ailleurs dû être mise hors service après avoir pris feu et plusieurs routes ont été bloquées par des arbres arrachés.

A l'est, le nord des Grisons s'est donné des airs de Sahara. De forts vents du sud-ouest venus d'Afrique ont amené des poussières de sable dans le nord du canton, provoquant un pic de particules fines. Après cette vague de chaleur, les météorologues s'attendent à ce que des intempéries s'abattent ces prochains jours, notamment sur la région du Simplon, où des pluies diluviennes sont redoutées.

(ats)

Alerte au pollen

Les victimes du «rhume des foins» n’ont pas la belle vie: la floraison des graminées, qui déclenchent le plus d’allergies, bat son plein actuellement. A cela s’ajoute le fœhn, qui transporte du pollen d’aulne vert des montagnes jusqu’en plaine. Sur la carte des pollens de Météosuisse, tous les voyants sont au rouge. Et la fin du rhume des foins n’est pas encore à l’horizon: la période des graminées dure au moins jusqu’à la mi-juillet.

Ton opinion