Actualisé 10.08.2007 à 12:46

Après la tempête, le calme

La situation se normalise un peu partout en Suisse, après les fortes intempéries qui ont touché jeudi le pays. Les dégâts se chiffrent en dizaines de millions de francs.

Le trafic CFF est à nouveau normal, a indiqué vendredi matin Jean-Louis Scherz, porte-parole des CFF. Sur le tronçon Fribourg-Berne, la circulation se fait sur une voie depuis jeudi soir.

«On circule à nouveau entre Delémont (JU) et Laufon (BL)», a-t- il expliqué. Au niveau régional, le trafic est toutefois encore interrompu entre Grolley (FR) et Payerne (VD) en raison d'un glissement de terrain.

Le lac de Bienne a entamé sa décrue vendredi. Après avoir atteint son record historique avec 430,90 mètres vers minuit, il a baissé de 8 centimètres. Vers 06h30, il atteignait les 430,82 mètres, soit encore 47 centimètres au-delà de la cote d'alerte.

Le niveau du lac a ainsi dépassé son record enregistré lors des inondations d'août 2005 de 20 centimètres. Plusieurs caves ont été inondées durant la nuit et une partie des promenades et des berges étaient encore sous l'eau. Le débit de la Suze a nettement diminué.

Armée sollicitée

Vu l'évolution positive de la situation, les autorités fribourgeoises ont décidé de dissoudre la cellule de conduite de l'Organisation catastrophe Fribourg vers 7h30. La police, les sapeurs-pompiers et la protection civile demeurent néanmoins actifs sur le terrain.

Le bouclage de la vallée du Gottéron demeure en place jusqu'à nouvel ordre. Un nouvel éboulement d'importance s'est produit cette nuit. L'armée a été sollicitée par le Conseil d'Etat en vue de la prise en charge d'importants travaux de remise en état. Une décision formelle doit être prise vendredi encore.

Dans le Jura, la situation se normalise progressivement. Le niveau de la Birse et celui de la Sorne sont à la baisse. La crue redoutée du Doubs dans la nuit de jeudi à vendredi ne s'est pas produite.

Un quartier de Delémont reste cependant privé d'électricité, a précisé à l'ATS la police cantonale jurassienne. La route vers Bâle devrait être rouverte au trafic dans la journée. Près d'une trentaine de communes ont été sinistrées.

Aar: baisse rapide peu vraisemblable

Les autorités des cantons d'Argovie et de Bâle ainsi que celles de Berne-Ville ont également indiqué vendredi matin que le débit des cours d'eau avait diminué. Ainsi à Berne, le débit de l'Aar est passé sous la limite provoquant des dégâts. Il est actuellement de 403 mètres cubes par seconde, l'alerte dégâts étant fixée à 420 mètres cubes par seconde.

Une baisse rapide du niveau de l'Aar est toutefois peu vraisemblable en raison des quantités d'eau dans le lac de Thoune. Par conséquence, le dispositif de sécurité aux abords de l'Aar reste en vigueur

Sur tout le territoire suisse, les pluies diluviennes ont obligé des centaines de personnes à être évacuées. Au moins huit personnes ont été blessées.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!