Après la valise et le café, l'oreiller devient payant dans l'avion
Actualisé

Après la valise et le café, l'oreiller devient payant dans l'avion

Les compagnie aériennes tentent par tous les moyens d'amortir les hausses du prix du kérosène. Même dans les long courriers, certain services sont facturés.

La compagnie aérienne américaine à bas prix JetBlue Airways a annoncé lundi que ses voyageurs devront payer 7 dollars pour bénéficier d'un oreiller et d'une couverture lors d'un trajet de plus de deux heures, selon un communiqué. Etranglées par le prix du kérosène et le ralentissement de la croissance du trafic aérien, les compagnies américaines taillent dans les dépenses, suppriment des vols, ajoutent des droits et cèdent désormais contre monnaie sonnante des services que les voyageurs pensaient acquis.Ce week-end, US Airways a annoncé qu'elle ferait payer sur ses vols 2 dollars pour de l'eau et un dollar pour un café. Seules les premières classes et les passagers transatlantiques pourront avoir de l'eau gratuite.Quatre grandes compagnies, American, United, Continental et US Airways, font désormais payer (entre 15 et 20 dollars) pour un second bagage enregistré sur un vol domestique, quand ce n'est pas un tarif applicable dès le premier bagage.Pour JetBlue, en vendant dorénavant un oreiller de voyage, la compagnie affirme avoir créé «le plus propre des oreillers de voyages», fabriqué dans un tissu qui «bloque les micro-toxines» et qui peut être réutilisé par le voyageur.«Remplacer nos vieux oreillers et couvertures recyclées par un kit de haute qualité à rapporter chez soi est une décision d'importance en matière écologique et hygiénique», a indiqué un directeur général de JetBlue Airways, Brett Muney. (afp)

Ton opinion