Valais: Après le papier toilette, ruée sur les sacs-poubelle
Publié

ValaisAprès le papier toilette, ruée sur les sacs-poubelle

Les citoyens n’avaient pas manqué d’assurer leur approvisionnement en papier toilette lors du premier semi-confinement au printemps. Pour le second, les sacs taxés semblent avoir la cote.

Les sacs taxés ont la cote en Valais. Certains consommateurs semblent avoir pris des réserves pour une longue période.

Les sacs taxés ont la cote en Valais. Certains consommateurs semblent avoir pris des réserves pour une longue période.

J-B. Mani

C’était une des conséquences indirectes les plus frappantes de la pandémie qui a grippé la planète au printemps passé: la ruée sur les rouleaux de papier hygiénique. De Washington à Paris, en passant par Amsterdam et Lausanne, les citoyens avaient senti un irrépressible besoin de stocker du PQ. A tel point que certains magasins n’arrivaient plus à satisfaire la demande. Si le canton du Valais n’avait pas échappé à cette ruée printanière sur le rouleau de papier, il semble gagné aujourd’hui par une nouvelle vague: la ruée sur les sacs-poubelle.

Selon «Le Nouvelliste», notre meilleur allié quand on est sur le trône est si prisé actuellement qu’on frôle la pénurie. Une preuve? La phrase «Désolé, nous n’avons plus de sacs-poubelle» est de plus en plus entendue dans les commerces valaisans. «Au 21 janvier 2021, 46’000 rouleaux ont déjà été livrés en seulement trois semaines», constate Grégory Carron, directeur de l’Antenne Région Valais romand qui gère la répartition des revenus issus de la taxe. En cas de pénurie des sacs taxés de 35 litres (qui sont les plus prisés), les consommateurs peuvent se rabattre sur ceux de 17 ou 60 litres, rappelle le quotidien valaisan.

(apn)

Ton opinion

68 commentaires