Chavannes-de-Bogis (VD): Après les boutiques chics, voici la borne chic
Actualisé

Chavannes-de-Bogis (VD)Après les boutiques chics, voici la borne chic

Le directeur de Nespresso Suisse a dévoilé mardi un tout nouveau concept de distribution.

par
Frédéric Nejad Toulami

Des bras robotisés s'activent dans le cube de 9 m3, parmi les 25'000 capsules proposées dans leurs étuis lors de commandes réalisées sur un écran tactile. Au milieu de ce centre commercial de La Côte trône la dernière fierté de Nespresso: un point de vente automatisé de dosettes, présenté hier par le boss de la firme en Suisse, Pascal Hottinger.

Pourquoi inaugurer ce nouveau concept ici, entre Genève et Lausanne?

Il s'agit d'un dispositif complémentaire à notre réseau de 22 boutiques en Suisse. Sans oublier les commandes avec livraison à domicile par la poste. C'est donc en test et, grâce aux commentaires recueillis des clients ici, nous pourrons améliorer ce concept. De plus, sur La Côte réside une clientèle très diversifiée, ce qui est très intéressant pour nous à étudier.

On trouve ce dispositif à l'aéroport de Barcelone, notamment. Où sera-t-il implanté ailleurs en Suisse?

C'est vraiment trop tôt pour vous le dire. Les ressentis et retours des clients ici vont façonner la suite de notre stratégie en Suisse.

S'agit-il d'un changement d'approche de votre part, dans le domaine du haut de gamme?

On donne une image qui doit évoquer le plaisir; notre produit doit véhiculer une émotion. Or, ce cube fournit aussi une expérience, il ne s'agit pas juste d'un «automate».

Nespresso emploie beaucoup de collaborateurs étrangers. Un commentaire sur la votation du 9 février?

Si la Suisse exporte plus de café que de fromage ou de chocolat, c'est aussi grâce à la diversité de nos employés. Mais je ne m'inquiète pas du résultat de ce vote.

Ton opinion