Actualisé 10.01.2012 à 14:27

Suisse romandeAprès les Fêtes, les lapins pullulent dans les refuges

Le nombre de ces animaux abandonnés est en hausse. La plupart sont des cadeaux de fin d'année devenus «encombrants».

de
Abdoulaye Penda Ndiaye

«Sur l'ensemble de l'année 2011, nous avions eu 324 lapins. Mais là, en neuf jours, nous venons d'en recevoir quinze.» Administrateur de la Société vaudoise de protection des animaux (SVPA), Alain Zwygart attribue cette vague d'abandons à des cadeaux de Noël non désirés. «Des gens croient faire plaisir en offrant des lapins, mais entretenir un animal nécessite beaucoup de travail.»

A Cernier (NE), on observe la même tendance. «Il y a toujours plus de cas avant les vacances», rappelle Elena Grisafi­ Favre, de la Colline aux lapins. Sa structure a recueilli 110 rongeurs en 2011, contre 20 en 2008. Des lapins, Bettina Rieder en a reçu treize en neuf jours. Un record. Dans plusieurs refuges valaisans et neuchâtelois, on a pris le taureau par les cornes. Vers Noël, aucune demande de placement n'a été acceptée.

En revanche, à Colombier (NE), un phénomène surprenant a lieu depuis dix jours: une vingtaine de chiens et de chats ont été adoptés. «Je n'ai pas d'explication», avoue la responsable du lieu.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!