Actualisé 05.12.2007 à 17:59

Après quinze ans dans le couloir de la mort, un détenu est acquitté

A l'occasion d'un nouveau procès, un détenu qui avait passé plus de 15 ans dans le couloir de la mort pour le meurtre d'une femme a été acquitté mercredi dans le Tennessee.

Les jurés ont estimé que l'accusé, Michael Lee McCormick, 55 ans, avait menti lors de ses aveux enregistrés à son insu par la police.

Une cour d'appel avait estimé qu'il n'avait pas bénéficié d'une défense suffisante lors de son premier procès en 1988. Il avait à l'époque été condamné à la peine capitale.

En 2001, des analyses génétiques avaient démontré qu'un cheveu retrouvé sur les lieux du crime ne pouvait pas être le sien.

McCormick était accusé d'avoir tué une femme le 14 février 1987. Donna Jean Nichols, 23 ans, avait été touchée par balles à la tête et à la main. Son corps avait été retrouvé dans un parking.

Selon l'accusation, ce meurtre était destiné à l'empêcher de se présenter à la police concernant un cambriolage que Michael Lee McCormick aurait commis avec son frère.

L'avocat de l'accusé, Michael Richardson, avait expliqué mardi dans sa plaidoirie que les seules preuves à l'encontre de son client étaient des aveux obtenus secrètement par la police. Il avait ajouté que les forces de l'ordre connaissaient les penchants «alcooliques et fabulateurs» de McCormick. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!