Après son accouchement, Ashley Graham a souffert de la perte de ses cheveux
AFP
Publié

Après son accouchement, Ashley Graham a souffert de la perte de ses cheveux

La star a raconté dans une interview les défis physiques qu’elle a rencontrés suite à la naissance de son fils Isaac.

par
Marie-Adèle Copin

Les suites de sa grossesse n’ont pas été de tout repos pour Ashley Graham. Le modèle de 33 ans et son mari Justin Ervin ont accueilli leur fils Isaac en janvier. Elle a confié au «New York Times» que les hormones avaient fait des ravages sur sa chevelure. «Quatre mois après laccouchement, tous mes cheveux sont tombés, et maintenant jai un tas de cheveux de bébé qui poussent», déclare-t-elle.

En effet, durant la grossesse, la qualité de la peau et des cheveux de la femme est généralement améliorée grâce aux hormones. Après l’accouchement, le taux d’œstrogènes va subitement diminuer, entraînant souvent une chute plus ou moins importante des cheveux. Cette chute post-partum dure généralement entre deux et trois mois. Chaque femme perçoit différemment ce phénomène suivant l’importance et la structure de sa chevelure. «Cela peut être si déchirant quand vous regardez votre enfant, et quil est tellement en forme et adorable, et puis que vous vous regardez, et vous vous dites: «Qu'est-ce qu’il marrive? Mais, ce sont des choses que les femmes traversent», ajoute Ashley Graham.

Depuis qu’elle est maman, l’Américaine s’efforce de briser plusieurs tabous autour de la période post-partum. Son discours décomplexé permet peut-être de déculpabiliser de jeunes mères qui vivent des bouleversements tant physiques que psychologiques.

Ton opinion

18 commentaires