Argentine: victoire arrachée aux «Eléphants»
Actualisé

Argentine: victoire arrachée aux «Eléphants»

A Hambourg, dans le premier match du groupe C, l'Argentine a réussi son entrée dans la Coupe du monde. Elle a battu la Côte d'Ivoire 2-1, grâce à des buts de Crespo (24e) et Saviola (38e).

Les Ivoiriens ont répliqué par Drogba (82e), mais ils ont raté trop d'occasions, ce qui leur a coûté cher.

Face à l'Argentine, en qui beaucoup voient une des équipes favorites, les Ivoiriens ont débuté sans le moindre complexe, exploitant à merveille leur puissance physique. Le jeu était d'emblée ouvert entre deux formations privilégiant l'offensive.

Les Argentins passaient tout près d'ouvrir le score à la 14e sur un corner repris de la tête par Ayala. Le gardien Tizié déviait le ballon sur son poteau et le récupérait in extremis avant qu'il n'ait totalement franchi la ligne de but. Ce n'était toutefois que partie remise. A la 24e, sur un coup franc excentré du spécialiste Riquelme, les Ivoiriens cafouillaient leur dégagement, ce qui permettait au rusé Crespo de marquer son 36e but en sélection.

Des occasions manquées

Nullement choqués, les «Eléphants» réagissaient énergiquement. De la 30e à la 35e, ils se créaient pas moins de quatre occasions d'égaliser. Hélas pour eux, la concrétisation n'était pas au niveau de la construction. Ainsi, par exemple, Kalou gâchait deux belles chances alors que le gardien argentin réalisait une parade étonnante face à Keita.

En face, l'Argentine faisait preuve d'un bien meilleur réalisme. Après avoir laissé passer l'orage, les Sud-Américains frappaient à nouveau: Riquelme offrait un caviar à Saviola, qui doublait la mise d'une subtile déviation (38e). Les hommes de Pekerman atteignaient la pause avec un avantage peut-être un peu flatteur compte tenu du déroulement des 45 premières minutes.

Pression ivoirienne

En deuxième mi-temps, les Africains, peut-être un peu découragés, ne semblaient initialement plus mettre la même envie dans leurs actions. Cela permettait aux Argentins de contrôler le jeu assez facilement. Les «gauchos» se contentaient de gérer leur avance sans prendre de risques.

A la 70e, Drogba menaçait la défense argentine, puis Koné tirait à côté alors qu'il se trouvait en bonne position. Une minute plus tard, sur un coup franc, Drogba déviait habilement, mais sa tentative frôlait le poteau.

Au fil des minutes, la formation africaine remettait plus de pression, les Argentins semblant peiner physiquement. Mais les efforts ivoiriens ne débouchaient sur rien de concret... jusqu'à la 82e, lorsque Drogba trouvait enfin la faille.

La fin du match voyait les Ivoiriens se ruer à l'attaque pour tenter d'arracher un nul qui aurait été mérité.

Argentine - Côte d'Ivoire 2-1 (2-0)

Stade FIFA, Hambourg. 49 700 spectateurs. Arbitre: De Bleeckere (Be).

Buts: 24e Crespo 1-0. 38e Saviola 2-0. 82e Drogba 2-1.

Argentine: Abbondanzieri; Burdisso, Ayala, Heinze; Mascherano; Rodriguez, Cambiasso, Sorin; Riquelme (93e Aimar); Saviola (76e Gonzalez), Crespo (64e Palacio).

Côte d'Ivoire: Tizie; Eboué, Kolo Touré, Méité, Boka; Yaya Touré, Zokora; Keita (77e Arouna Koné), Kalou (56e Dindane), Akale (62e Bakary Koné); Drogba.

Notes: Avertissements: 41e Saviola, 49e Heinze, 61e Eboué, 82e Gonzalez, 91e Drogba.

(si)

Ton opinion