Pays-Bas: Arjen Robben sifflé dans son propre stade
Actualisé

Pays-BasArjen Robben sifflé dans son propre stade

Le Néerlandais a payé cher son penalty raté en prolongations, lors de la finale de la Champions League contre Chelsea (1-1, 3-4 tab). Il a été sifflé par ses propres supporters à l'Allianz Arena.

par
rca
Robben n'en menait pas large lors du souper d'après-match de samedi

Robben n'en menait pas large lors du souper d'après-match de samedi

Le sélectionneur des Pays-Bas, Bert van Marwijk, a «vivement condamné» le traitement «scandaleux» réservé en Allemagne à l'attaquant «Oranje». Celui-ci a été hué à Munich mardi soir, lors d'un match amical entre le Bayern et les Pays-Bas (3-2).

«C'est scandaleux la façon dont Arjen a été traité. Il est abattu, mais j'espère qu'il sortira plus fort de cette épreuve», a déclaré Van Marwijk.

Entré en jeu à la 77e, le héros malheureux de la finale perdue face à Chelsea samedi a été copieusement hué à chaque ballon touché par une partie des 33'000 spectateurs présents. Des supporters allemands en veulent à Robben d'avoir manqué un penalty dans la prolongation de la finale de la C1, alors que le score était encore de 1-1.

Robben a reçu le soutien de ses équipiers néerlandais, notamment celui du capitaine Mark van Bommel, un ancien du Bayern. «Ce qui se passe avec Arjen est scandaleux. Et parmi les dirigeants (du Bayern), personne ne semble vouloir le soutenir. A sa place, je me demanderais si je veux encore porter le maillot de ce club», a déclaré Van Bommel.

Le meneur de jeu Oranje Wesley Sneijder a même déclaré à qu'«Arjen peut le rejoindre quand il le souhaite à l'Inter Milan», alors que Robben a prolongé il y a deux semaines son contrat au Bayern, jusqu'en 2015. (rca/si)

Ton opinion