Genève - Arme 3D illégale: la journaliste et le parquet font appel
Publié

GenèveArme 3D illégale: la journaliste et le parquet font appel

Une enquêtrice de la RTS avait été condamnée pour avoir imprimé un pistolet pour les besoins d’un reportage. Le Tribunal fédéral a été saisi.

L’arme avait été assemblée pour les besoins d’un reportage diffusé par la RTS en 2019.

L’arme avait été assemblée pour les besoins d’un reportage diffusé par la RTS en 2019.

Capture d’écran RTS

L’affaire du pistolet 3D imprimé et assemblé par une journaliste de la RTS, Cécile Tran-Tien, pour les besoins d’un reportage diffusé en 2019 alertant sur les risques de telles armes, sera tranchée par la Chambre pénale d’appel et de révision. Début juillet, le Tribunal de police genevois avait jugé l’enquêtrice coupable d’infraction à la loi sur les armes, mais l’avait exemptée de peine. Ainsi que le rapporte «Le Courrier», tant la journaliste que le ministère public genevois ont contesté cette décision en appel.

(jef)

Ton opinion