Actualisé

Etats-UnisArmes: la Cour suprême refuse d'intervenir

La Cour suprême américaine a rejeté lundi des recours de la NRA, groupe qui tentait d'abroger une loi de restriction sur les fusils d'assaut.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

AFP

La cour suprême des Etats-Unis a refusé lundi d'intervenir dans l'épineux débat sur les violences par armes à feu. Elle a rejeté des recours appuyés par le principal groupe de pression américain des armes, la NRA.

En refusant ces dossiers rendus brûlants par de récentes tueries qui ont choqué le pays, la plus haute juridiction américaine a notamment confirmé la validité d'une législation adoptée par l'Etat du Maryland, bannissant les ventes de fusils d'assaut de type militaire.

Cet Etat situé près de la capitale fédérale, Washington, avait voté cette interdiction dans le sillage d'une attaque en 2012, qui avait causé la mort de 26 personnes dont 20 enfants, dans l'école primaire Sandy Hook, dans le Connecticut.

Des militants des armes à feu, soutenus par la National Rifle Association (NRA), tentent depuis d'obtenir l'abrogation de cette loi restrictive. Pas moins de 21 Etats avaient demandé à la cour suprême d'intervenir dans ce dossier.

Port d'arme en Floride

Dans une autre affaire, la haute cour a refusé lundi d'examiner la demande de résidents de la Floride qui exigent de porter leur arme de façon visible sur la voie publique. La loi actuelle leur impose de transporter leur arme dissimulée dans un sac ou sous leurs vêtements.

Le deuxième amendement de la constitution, qui autorise les Américains à détenir une arme pour défendre leur foyer, fait en permanence l'objet de batailles juridiques sur son interprétation et sa portée.

En 2008 les partisans des armes individuelles avaient remporté une victoire historique à la cour suprême, dont l'arrêt «District of Columbia V. Heller» avait annulé l'interdiction en vigueur à Washington de posséder une arme chez soi.

Depuis qu'elle a validé cette interprétation du deuxième amendement, la cour suprême refuse d'entrer dans les détails sur les armes permises ou non selon les villes et les Etats. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!