Actualisé 31.05.2006 à 23:49

Armstrong blanchi définitivement

Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, a été lavé de tout soupçon de dopage lors de l'édition 1999 dans une enquête commanditée par l'Union cycliste internationale (UCI).

Il n'existerait pas de preuve de l'utilisation de produits interdits par l'Américain. «Le rapport innocente complètement Lance Armstrong de l'utilisation présumée de produits dopants lors du Tour de France 1999», a annoncé la firme néerlandaise Scholten, mandatée par l'UCI.

Dans ses conclusions, Scholten affirme que l'Agence mondiale antidopage (AMA) et le Laboratoire national de dépistage du dopage (LNDD) de Châtenay-Malabry, qui a analysé les prélèvements effectués sur Armstrong, se sont comportés de façon «complètement incohérente» avec les règlements régissant les contrôles antidopage.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!