Cyclisme: Armstrong est prêt à voler au secours d'Ullrich
Actualisé

CyclismeArmstrong est prêt à voler au secours d'Ullrich

L'Américain s'est dit prêt à «faire tout ce qui est en son pouvoir» pour aider son ex-rival, en proie à des problèmes de drogue.

par
jsa
Lance Armstrong et Jan Ullrich sur les routes du Tour en 2005.

Lance Armstrong et Jan Ullrich sur les routes du Tour en 2005.

Keystone

C'est un soutien pour le moins inattendu. Admis dans un hôpital psychiatrique après son interpellation à Francfort à la suite d'une agression sur une escort-girl, Jan Ullrich, en proie à des gros problèmes de drogue, s'est vu proposer l'aide son plus grand rival, celui qui l'a privé de plusieurs Tour de France. Un certain Lance Armstrong.

Le champion déchu, cité par le site australien «CyclingTips», a expliqué qu'il était prêt à prêter main forte à l'Allemand de 44 ans. «J'aime Jan Ullrich et je voudrais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider», a écrit l'Américain dans un échange d'e-mails avec la publication. «Il a été et reste une personne importante dans ma vie. Comme athlète, c'était une bête et il m'a motivé comme aucun autre de mes rivaux. Sincèrement, c'est le seul à m'avoir fait peur.»

La semaine dernière, l'avocat de Jan Ullrich, Wolfgang Hoppe, abondait dans le sens des propos de Lance Armstrong. «Il est très concerné par le sort de Jan et se tient au courant. Il dit que la communauté du cyclisme doit rester unie», a déclaré Hoppe au Bild. «Mais la chose la plus importante c'est que Jan veut être aidé. Armstrong est prêt à prendre un avion avec un docteur et venir en Europe.»

Ton opinion