Actualisé 02.03.2011 à 10:07

Fribourgeois lésésArnaque à l'annuaire: prudence!

Ce sont des centaines de milliers de francs qu'ont déjà versés certains commerçants, prévient la police fribourgeoise. Une arnaque à l'annuaire fait de nombreuses victimes.

de
comm

La vague d'arnaques à l'annuaire téléphonique continue dans le canton de Fribourg malgré divers messages de prévention déjà diffusés. Plusieurs centaines de milliers de francs ont été versés à des sociétés fictives, pour la plupart par des petits commerçants.

Des personnes agissant au nom de Transfert Telecom ou Fichiers Telecom notamment, sociétés fictives, appellent de l'étranger des artisans ou des petits commerçants et, à la suite d'une tromperie astucieuse, leur font signer un document pour corriger prétendument une erreur avec leur inscription dans l'annuaire téléphonique officiel.

Ils doivent ensuite retourner par fax ce document à un numéro commençant par 022, un fax qui n'est toutefois pas physiquement en Suisse, mais qui est un service de fax par e-mail situé à l'étranger.

Milliers d'euros en jeu

Il s'agit en fait d'un contrat exorbitant. Dans un deuxième temps, de faux avocats, utilisant des papiers à en-tête falsifiés de cabinets d'avocats parisiens, contactent le lésé et réussissent par la menace et la ruse à lui faire payer des sommes s'élevant à plusieurs dizaines de milliers d'euros sur des comptes bancaires situés en Chine ou, pour certains cas, à Chypre, en vue de faire annuler le prétendu contrat qu'ils auraient signé par erreur et de faire marcher une assurance remboursement.

Fin février, plusieurs centaines de milliers de francs ont déjà été versées par des commerçants et des artisans du canton de Fribourg à ces sociétés fictives.

Mise en garde

Le procureur Michel Favre recommande à toutes les personnes contactées par une société de ce genre de ne pas signer, ni retourner le fax. Si cela a déjà été fait, ne pas céder aux pressions, ne pas payer, mais faire annuler le contrat en invoquant une erreur essentielle.

Dans tous les cas, les victimes sont priées de s’annoncer à la police cantonale fribourgeoise au 026 305 19 19.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!