Actualisé 07.06.2006 à 21:28

Arnaque dans un cercueil

Une entrepreneuse de pompes funèbres risque une forte amende et la perte de sa licence pour avoir caché un enfant mort-né dans un cercueil envoyé au crématorium et contenant déjà un corps, afin d'économiser 50 dollars.

L'entrepreneuse indélicate avait demandé 150 dollars aux parents du bébé mort-né pour sa crémation. Peu avant l'incinération, le directeur du crématorium avait découvert le corps du bébé caché dans le pantalon de l'homme décédé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!