Paris - Arnaud Valois arrive bientôt à Lausanne
Publié

«Le vilain petit canard»Arnaud Valois: «Lausanne, j’arrive!»

L’acteur français à l’affiche de «Seize printemps» se réjouit de présenter son spectacle dans la ville olympique.

par
Henry Arnaud
Le comédien Arnaud Valois, 36 ans, a été révélé dans le film «120 battements par minute», sorti en 2017. 

Le comédien Arnaud Valois, 36 ans, a été révélé dans le film «120 battements par minute», sorti en 2017.

AFP

Le film «120 battements par minute» lui a permis de se faire connaître dans le monde entier. Alors qu’il arrive au cinéma mercredi 7 juillet 2021 dans «Seize Printemps», le comédien français Arnaud Valois, 36 ans, a une multitude de projets dont son spectacle «Le vilain petit canard» qu’il jouera sur la scène du Métropole à Lausanne, le 19 décembre 2021.

Avez-vous hésité avant d’incarner cet homme adulte qui devient l’obsession amoureuse d’une adolescente de 16 ans dans «Seize printemps»?

Aucune hésitation. On a vu tellement souvent l’histoire inverse d’un garçon qui tombe amoureux d’une femme plus âgée. J’ai trouvé cela intéressant d’autant que Suzanne a écrit, réalisé et joué ce rôle en y mettant beaucoup de romantisme.

Avez-vous rencontré Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, les parents de Suzanne, pour avoir leurs accords avant ce tournage?

Non. Suzanne avait 19 ans durant le tournage et c’est une amie depuis longtemps. Pas besoin d’accord parental (rire). Ses parents l’ont soutenue, mais ils se sont tenus à l’écart.

Il y a vingt ans, lorsque Rupert Everett a annoncé son homosexualité il n’a plus reçu aucune proposition de film en dehors des rôles LGBTQ. Est-ce plus facile pour vous?

Heureusement que les mentalités ont changé. Je suis gay et je ne m’en cache pas. C’est plus facile pour ma génération et encore davantage pour les plus jeunes. Un acteur doit pouvoir tout jouer sans que sa vie privée pose un problème.

Vous allez aussi signer votre première réalisation. De quoi s’agit-il?

Je viens juste de la terminer. J’ai voulu adapter à l’écran l’histoire de mon amoureux. À 15 ans, on lui a demandé de changer son nom pour mieux s’intégrer. J’ai transposé cela dans un court métrage, «The New Me» qui sera disponible sur la plate-forme d’OCS (Blue) en octobre 2021 et que nous allons proposer dans divers festivals.

Vous serez également en Suisse romande cet hiver…

Lausanne, j’arrive! Je vais jouer «Le vilain petit canard» sous la direction musicale d’Étienne Daho. Je serai accompagné sur scène d’un quatuor et je vais jouer, chanter et danser. Tout a commencé par un livre où j’avais revisité cette fable avec Héloïse Chouraki et qui était accompagné d’un disque dont les musiques sont de Daho. J’ai hâte de faire découvrir aux Romands ce spectacle dont les représentations ont été retardées à cause du Covid. Je serai sur la scène de la Salle Métropole le 19 décembre 2021. Et d’ailleurs c’est à Lausanne que nous avons commencé les répétitions du show car la metteuse en scène, Sandra Gaudin, est Suissesse.

Ton opinion

0 commentaires