Bangladesh: Arrestation de 3000 militants islamistes présumés
Actualisé

BangladeshArrestation de 3000 militants islamistes présumés

La police bangladaise a arrêté 3000 activistes présumés en deux jours dans le cadre d'une opération lancée après une attaque contre un parlementaire, a déclaré jeudi un responsable de la sécurité.

Ce coup de filet national est le plus vaste lancé depuis l'entrée en fonctions de l'actuel gouvernement, en janvier dernier.

«Nous avons arrêté 15 islamistes radicaux et environ 3000 militants présumés ces deux derniers jours», a dit un haut responsable de la police.

Au Bangladesh, dont les forces de sécurité sont accusées par l'ONG Human Rights Watch de nombreuses violences, un suspect peut être détenu jusqu'à un mois sans être inculpé.

La semaine dernière, un député de la Ligue Awami au pouvoir, Fazle Noor Tapas, est sorti indemne d'une attaque armée contre son véhicule.

Selon la police, le groupe Jamaat-oul-Moujahidine et Al Qaïda ont lancé récemment par courrier et courriel des menaces contre un procureur et contre les intérêts nationaux.

(ats)

Ton opinion