Allemagne: Arrestation de deux Syriens soupçonnés de crimes de guerre

Actualisé

AllemagneArrestation de deux Syriens soupçonnés de crimes de guerre

Les deux hommes ont été interpellés dans l'est du pays et à Essen, dans l'ancien bassin minier de la Ruhr.

Des combattants du Front al-Nosra en Syrie, en 2014.

Des combattants du Front al-Nosra en Syrie, en 2014.

AFP

Deux Syriens, membre ou soutien présumés du Front al-Nosra, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, ont été arrêtés et placés en détention lundi en Allemagne, soupçonnés de crimes de guerre, a annoncé le Parquet fédéral allemand.

Présentés comme Khedr A. K. et Sami A. S, les deux hommes, dont l'âge n'a pas été précisé, ont été interpellés à Naumburg, dans l'est du pays et à Essen, dans l'ancien bassin minier de la Ruhr, a indiqué le parquet de Karlsruhe dans un communiqué.

Le premier est «fortement soupçonné» d'avoir été membre du Front al-Nosra et d'avoir le 10 juillet 2012 dans la région d'Al-Moussana, en Syrie, participé à l'exécution d'un lieutenant-colonel de l'armée de Bachar al-Assad, selon la même source.

Le suspect «a surveillé le prisonnier dont les mains étaient ligotées et qui avait subi de lourds sévices lors de son transport jusqu'au lieu de son exécution», affirme le parquet.

Vidéo de propagande

L'autre, fortement soupçonné d'avoir été un sympathisant du Front al-Nosra, «a filmé l'exécution» de la victime en y ajoutant «des commentaires exaltés» à des fins de vidéo de propagande, selon la même source.

Aucune autre précision n'a été fournie, notamment sur les circonstances de leur arrivée en Allemagne, pays qui a accueilli quelque 800’000 Syriens depuis le déclenchement de la guerre en 2011.

Ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, le Front al-Nosra a été rebaptisé Fateh al-Cham.

Alors que se tient depuis fin avril à Coblence le premier procès au monde des exactions attribuées au régime de Damas, la justice allemande a récemment interpellé un médecin syrien (photo ci-dessous) soupçonné de crimes contre l'humanité pour avoir torturé à mort un opposant.

(ATS)

Ton opinion

9 commentaires