Lausanne: Arrestation musclée d'un voleur chez Manor
Actualisé

LausanneArrestation musclée d'un voleur chez Manor

Un voleur à l'étalage récidiviste s'est fait pincer en flagrant délit dans un magasin Manor du centre ville lausannois. Sa réaction violente a nécessité l'intervention de la police.

Benjamin, un lecteur de 20 minutes qui se trouvait à la rue Saint Laurent à Lausanne a été témoin d'une arrestation musclée à l'entrée du centre commercial Manor mercredi aux alentours de 12h30.

Après nous avoir envoyé les photos prises avec son téléphone portable nous l'avons appelé pour qu'il nous raconte ce qu'il a vu : « J'ai d'abord remarqué que des personnes, apparemment travaillant chez Manor, plaquaient au sol un homme à l'intérieur du magasin, juste derrière les portes vitrées. Il avait la trentaine et portait de longs cheveux blonds foncés. Ensuite, une personne s'est placée devant l'entrée en attendant l'arrivée de la police. Beaucoup de gens assistaient à la scène, certains entraient même dans le magasin pour mieux voir ce qu'il s'y passait. Puis la police est arrivée et a relevé la personne à terre. Ils se sont dirigés à l'intérieur du magasin».

Chez Manor, on n'est pas choqué par un tel événement. Pour le directeur de l'établissement, Charles-Antoine Kohler, «il s'agit d'un type de vol habituel de la part d'un client inhabituel». Le jeune homme a été intercepté peu après avoir volé des produits de parfumerie. «Ce qui est inhabituel, c'est l'énergie déployée pour tenter de fuir. Il est rarement nécessaire d'utiliser la force».

Les caméras de surveillance ont permis d'établir que le voleur agissait avec une complice qui a pu prendre la fuite avant l'arrivée de la police. Tous deux sont connus pour d'autres faits similaires.

Bandes organisées

Des événements nécessitant une intervention aussi musclée sont rares, selon le directeur. «Au début de l'été, nous avons eu affaire à des bandes organisées de Géorgie et de Roumanie qui agissaient tels des professionnels qui n'ont peur de rien. Du coup, les interventions étaient assez cavalières.» Les produits qui intéressent le plus les voleurs à l'étalage sont toujours les mêmes : les produits de marque, les jeans, la parfumerie et, dans une moindre mesure, le multimédia. «Dans l'ensemble, nous n'avons pas constaté d'augmentation des vols. Les chiffres son stables par rapport à l'année passée.»

La police lausannoise a confirmé les faits.

mac/20 minutes online

Devenez Mobile Reporter

Vous êtes témoin d’une scène spectaculaire ? Envoyez-nous vos photos par MMS ou par e-mail. Vous recevrez jusqu’à 100.- CHF si notre journal publie l'une d’elles.

Ton opinion