Actualisé 24.10.2014 à 09:15

Suède

Arrêt des recherches du «mystérieux vaisseau»

L'armée suédoise a annoncé vendredi avoir suspendu les recherches, menées depuis une semaine, pour déterminer la nature d'une mystérieuse présence sous-marine au large de Stockholm.

«La majeure partie des navires et des forces amphibies sont rentrés au port», a-t-elle indiqué. Un nombre réduit d'unités demeurent toutefois sur place, selon l'armée. Plus de 200 militaires, des navires furtifs et des hélicoptères ont été mobilisés pour inspecter les eaux de la mer Baltique au large de la capitale suédoise.

Cette mobilisation sans précédent depuis la fin de la Guerre froide était justifiée par une «activité sous-marine» étrangère, une des hypothèses envisagées étant la présence d'un sous-marin russe. Une autre hypothèse était celle de la présence de plongeurs utilisant un véhicule sous-marin.

Regain de tension

Les autorités suédoises ont publié dimanche une photo de ce qui semble être un engin amphibie entouré d'ondulations blanches. L'auteur de la photo a raconté que l'engin avait plongé dans les eaux de la Baltique avant d'avoir pu être identifié.

La Marine suédoise a affirmé vendredi qu'«au moins un» bâtiment non identifié était entré dans les eaux territoriales de la Suède. «Cela peut avoir été une petite embarcation», a précisé le contre-amiral Anders Grenstad, précisant qu'on pouvait exclure un «sous-marin conventionnel».

Cet incident a contribué à accentuer les tensions dans les pays de la région dont les gouvernements s'inquiètent des initiatives russes en matière de sécurité depuis le début de la crise en Ukraine.

Interrogé sur les commentaires de la Russie qui a nié toute implication dans cette affaire, M. Grenstad s'est refusé à répondre. «Je ne veux pas commenter ce que dit la Russie, nous n'avons pointé du doigt aucune nation» comme soupçonnée d'avoir envoyé l'embarcation ou les embarcations en question, a-t-il dit.

Outre l'affaire en question, des avions de chasse de l'Otan et de l'armée de l'air suédoise sont intervenus mardi pour intercepter un appareil russe de collecte de données qui est brièvement entré dans l'espace aérien de l'Estonie. Le ministère estonien des Affaires étrangères a émis une protestation officielle auprès de Moscou. (ats)

La Suède dit qu'«au moins» un bâtiment est venu dans ses eaux

La Marine suédoise a affirmé vendredi qu'«au moins un» bâtiment non identifié était entré dans les eaux territoriales de la Suède près de la capitale Stockholm, et qu'elle cessait de le chercher.

«Nous estimons qu'il y en a eu au moins un, au vu des images que nous regardons pour l'instant», a déclaré lors d'une conférence de presse le contre-amiral Anders Grenstad, ajoutant que cela «pouvait avoir été une petite embarcation».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!