Publié

Canton de GenèveArrêté car son ADN était sur le pantalon d’une victime

Un jeune de 18 ans a été appréhendé mercredi au passage frontière de Cornavin lors de son entrée en Suisse. Fin mai, il avait agressé un passant.

Emmené au poste, l’individu ne reconnait pas les faits qui lui sont reprochés (photo prétexte).

Emmené au poste, l’individu ne reconnait pas les faits qui lui sont reprochés (photo prétexte).

Police cantonale genevoise

Mercredi, un jeune homme né en 2002 et originaire d’Algérie a été interpellé au passage frontière de Cornavin, alors qu’il tentait d’entrer en Suisse. Les vérifications d’usage ont montré qu’il était interdit d’entrée sur le territoire suisse jusqu’en 2023. Il était en effet recherché à la suite d’un vol à l’arraché commis le 31 mai 2020 au quai du Mont-Blanc, indique jeudi la police cantonale genevoise dans un communiqué.

Ce jour-là, lui et un complice avaient abordé un homme dans la rue pour demander une cigarette. Ils en avaient profité pour lui dérober son téléphone portable, avant de s’enfuir à pied. La victime était parvenue à les rattraper mais avait essuyé quelques coups et avait alors décidé de porter plainte. Du sang se trouvant sur son pantalon avait été prélevé. Les analyses avaient permis de mettre en cause l’individu interpellé mercredi. Quant à son complice, il avait été arrêté en juin, grâce à des images de vidéosurveillance.

Emmené au poste, l’individu ne reconnait pas les faits qui lui sont reprochés. Il a été mis à disposition du Ministère public.

(comm/pac)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!