Actualisé 14.10.2013 à 13:04

Iran

Arrêté pour avoir créé de faux profils de ministres

Un Iranien a été emprisonné pour avoir fabriqué de fausses pages Facebook au nom de plusieurs dignitaires.

Seule la page Facebook de Mohammad Javad Zarif est officielle.

Seule la page Facebook de Mohammad Javad Zarif est officielle.

«Au cours des dernières semaines, des pages Facebook ont été créées au nom de certains membres du gouvernement qui ont démenti en être à l'origine. Une enquête a été ouverte, un homme a été identifié et arrêté. Il est en prison», a déclaré M. Mohseni-Ejeie, cité par l'agence officielle Irna.

Seul le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, possède une page Facebook officielle et un compte Twitter certifié. Plusieurs membres du gouvernement iraniens ont démenti être responsables d'une page Facebook qui leur était attribuée.

L'Iran bloque l'accès à Twitter, Facebook, YouTube, ainsi qu'à de nombreux autres sites, en particulier pornographiques ou politiques. Les internautes doivent avoir un réseau virtuel privé (VPN) ou un pare-feu pour surfer sur la Toile, mais la plupart de ces outils sont aussi bloqués.

30 millions d'Iraniens connectés

Les autorités fournissent à certaines sociétés privées et d'Etat un «VPN national» pour accéder à l'internet mondial. Les autorités iraniennes ont écarté la semaine dernière toute légalisation prochaine de Twitter et Facebook, mais la question est actuellement étudiée par un comité spécial.

Selon des chiffres officiels, un peu plus de 30 millions d'Iraniens utilisent l'internet, sur une population totale de 75 millions de personnes. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!