Actualisé

Echallens (VD)Arrêtés juste après avoir endommagé un radar fixe

La police a appréhendé deux hommes, qui ont commis des dommages importants sur un radar fixe à la route de Moudon à Echallens, le 24 mars dernier.

par
comm

Dimanche 24 mars, vers 4h15, la Police cantonale vaudoise a été sollicitée à la suite d'importants dommages à la propriété commis sur une installation de radar fixe à la route de Moudon à Echallens. A leur arrivée sur place, les gendarmes ont constaté que le coffret du radar, qui était ouvert, était la proie des flammes et que l'appareil de mesure de vitesse portait plusieurs marques de coups. Ils ont rapidement maîtrisé l'incendie à l'aide d'un extincteur. Un maître-chien et son canidé ont été dépêchés sur place afin de procéder à des recherches dans le secteur. Simultanément, une patrouille banalisée a sillonné la région entre Echallens et Poliez-le-Grand et remarqué la présence d'un véhicule, dont le conducteur a ralenti à la vue des policiers. La patrouille a interpellé le véhicule, occupé par deux individus vêtus de noir et dont les chaussures étaient recouvertes de boue. Lors de la fouille de sécurité, une cagoule a été trouvée dans la poche de l'un des deux hommes. De plus, la chienne policière a découvert une seconde cagoule et une paire de gants à l'endroit où le véhicule avait ralenti à la vue des policiers.

Acheminés avec leur automobile au Centre de la Blécherette, les deux hommes, âgés respectivement de 30 et 36 ans, ressortissants de Bosnie-Herzégovine et de République de Serbie, ont été entendus par la police. L'un d'entre eux a immédiatement admis son implication dans ce délit, raison pour laquelle il a pu rentrer chez lui au terme de son audition. En revanche, le second individu a nié les faits qui lui étaient reprochés. Suspecté d'être également impliqué dans plusieurs cas de vols par effraction dans le canton de Vaud, il a fait l'objet d'une demande de mise en détention provisoire par la procureure de service, acceptée par le Tribunal des mesures de contraintes (TMC).

Les investigations se poursuivent et sont effectuées par les inspecteurs de la région judiciaire Centre de la Police de sûreté.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!