Publié

Hockey sur glace«Arrêtons d’être des moutons!»

Le CEO du Lausanne HC, Sacha Weibel, est très remonté après les décisions du Conseil fédéral de mercredi; il remet notamment en question la pertinence du port du masque dans les patinoires.

par
Sport-Center
 «Personne ne peut m'expliquer les raisons pour lesquelles on doit enfiler ces masques et prendre toutes ces mesures», a pesté le CEO du LHC, Sacha Weibel, très contrarié par les mesures imposées par le Conseil fédéral. 

«Personne ne peut m'expliquer les raisons pour lesquelles on doit enfiler ces masques et prendre toutes ces mesures», a pesté le CEO du LHC, Sacha Weibel, très contrarié par les mesures imposées par le Conseil fédéral.

KEYSTONE

Spectateurs assis, masques souvent obligatoires, flux clairement dirigés et traçage garanti: le Conseil fédéral a fixé mercredi les critères pour les manifestations de plus de 1000 personnes. Dans les patinoires, seuls deux tiers des sièges au maximum pourront être occupés.

Le Lausanne HC, qui comme tous les autres clubs de National League militait pour une utilisation à 100% de la capacité des places assises, n’en démord pas et a manifesté son mécontentement par la voix de son CEO, Sacha Weibel. «Avec des mesures aussi drastiques, on a besoin désormais de compensations financières. Nous devons pouvoir en parler avec les autorités», a pesté le CEO du LHC dans les colonnes de «24 heures».

On fait en sorte qu'un match de hockey soit un moment de détente, que les gens soient contents et comment voulez-vous qu'ils passent un bon moment avec un masque sur le visage?»

Sacha Weibel, CEO du Lausanne HC

«Outre le fait que nous allons perdre de l'argent, il y a d'autres choses qui me dérangent, a-t-il poursuivi. Les mesures de sécurité qu'on doit mettre en place sont tellement extrêmes qu'on ne peut pas décemment obliger des gens à mettre un masque pendant quatre heures. On fait en sorte qu'un match de hockey soit un moment de détente, que les gens soient contents et comment voulez-vous qu'ils passent un bon moment avec un masque sur le visage. Sur la base de quoi? D'un test, des chiffres, personne ne peut m'expliquer les raisons pour lesquelles on doit enfiler ces masques et prendre toutes ces mesures. Que vous soyez dix dans une forêt ou 10’000 pour chercher des fraises, c'est la même chose, non? On détruit des entreprises, des clubs, pourquoi? Cela m'énerve au plus haut point. Arrêtons d'être des moutons!»

Le LHC va désormais procéder à des aménagements dans sa patinoire sur la base de 9000 places assises. Celles-ci ne pourront toutefois être occupées qu’aux deux tiers conformément à la décision du Conseil fédéral.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
180 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Hooligan

04.09.2020 à 20:21

Cravates pour qui le fric est une devise......tant pis pour les autres .......donc vive l’égoïsme

André

04.09.2020 à 11:39

Pour ou contre le masque là n’est pas vraiment le fond du problème, le problème c’est ce monsieur qui est de plus en plus décrié concernant ses commentaires et décisions et même auprès des fans du LHC.

personne

03.09.2020 à 15:05

oui il sait tout et lyi seul a sa vérité quand il y a que son salaire qui compte si les joueurs doivent être mis en quarantaine il viendra pleurer qu'ils doivent fermer la patinoire pauvre de lui