Hockey – NHL: Arrêts de folie, jet d'eau et victoire pour Lundqvist
Actualisé

Hockey – NHLArrêts de folie, jet d'eau et victoire pour Lundqvist

Le Suédois a prouvé samedi pourquoi il est sans doute le meilleur gardien de la NHL. Il était sur tous les fronts pour aider New York à éliminer Montréal.

par
duf

Henrik Lundqvist a encore réussi une belle performance, samedi, pour assurer la qualification des New York Rangers pour les demi-finales de Conférence des play-off de NHL. Lors de l'Acte VI de la série face aux Canadiens de Montréal, le cerbère suédois a réussi 27 arrêts dans la victoire 3-1 des Blueshirts.

Lundqvist s'est notamment illustré à deux reprises, une fois durant le deuxième tiers-temps, une autre fois dans l'ultime période, à chaque fois lorsque les Rangers ne menaient que d'une longueur. La première fois, le gardien a sorti sa mitaine sur un tir d'une puissance incroyable du défenseur canadien Shea Weber, qui a dû sérieusement chauffer la main du dernier rempart new-yorkais. La seconde, Lundqvist a sorti sa jambière pour effectuer un magnifique arrêt réflexe à bout portant sur Tomas Plekanec pour maintenir Montréal à distance.

Arrêt de Henrik Lundqvist de la jambière

Le Suédois a prouvé samedi pourquoi il est sans doute le meilleur gardien de la NHL. Il était sur tous les fronts pour aider New York à éliminer Montréal.

En plus de frustrer l'équipe canadienne, le portier suédois n'a pas hésité à la provoquer. Lors d'un arrêt de jeu, il s'est notamment permis d'arroser de sa gourde l'attaquant Brendan Gallagher, qui se trouvait à genoux devant sa cage durant une échauffourée mettant aux prises plusieurs joueurs.

Lundqvist arrose Gallagher avec sa gourde

Le gardien suédois des New York Rangers était sur tous les fronts pour aider ses coéquipiers à éliminer Montréal des play-off.

Doublé de Zuccarello

Montréal, équipe la plus titrée de l'histoire de la Ligue, a ainsi connu une nouvelle désillusion avec son élimination dès le premier tour.

Les «Habs» ont concédé la quatrième défaite fatale au Madison Square Garden (3-1). Ils avaient pourtant idéalement entamé la partie en ouvrant la marque par leur défenseur russe Alexei Emelin après six minutes de jeu.

Mais l'ailier norvégien des Rangers, Mats Zuccarello, a assommé la franchise aux 24 Coupes Stanley - la dernière en 1993 - avec deux buts en deuxième période.

Montréal a tenté le tout pour le tout en fin de match en faisant sortir son gardien Carey Price pour disposer d'un joueur de champ supplémentaire, mais les Habs n'ont pas réussi à égaliser et ont même concédé dans les dernières secondes un troisième but.

«C'est une série qui était très serrée, avec beaucoup de matches décidés par un but, on a tout tenté, mais leur gardien est sans conteste leur meilleur joueur», a analysé Claude Julien, l'entraîneur de Montréal.

Vainqueurs 4 à 2, les Rangers seront opposés en demi-finales de conférence, l'équivalent des quarts de finale, à Boston ou Ottawa. La franchise canadienne mène 3-2 face aux Bruins.

(duf/afp)

Ton opinion