Football: Arsenal propulse Chelsea sur le podium
Actualisé

FootballArsenal propulse Chelsea sur le podium

Les Gunners ont freiné Leicester (1-1) et ont ainsi donné un coup de main à Chelsea qui chipe la troisième place des Foxes grâce à leur succès 2-3 à Crystal Palace.

par
Sport-Center/AFP
Aubameyang avait ouvert la marque pour Arsenal avant l’égalisation de Leicester.

Aubameyang avait ouvert la marque pour Arsenal avant l’égalisation de Leicester.

KEYSTONE

En contraignant Leicester au match nul (1-1) lors de la 34e journée de Premier League, Arsenal a donné un petit coup de pouce à Chelsea. Les Blues, qui se sont imposés à Crystal Palace (2-3) sont désormais troisièmes du championnat en devançant désormais Leicester d'un point. Dans les rangs des Gunners, Granit Xhaka a été titularisé et a joué les 90 minutes d'une rencontre marquée par des buts d'Aubameyang et Vardy.

Les Blues de Chelsea se sont également mis hors de portée (5 points) de Manchester United qui se rendra sur le terrain du relégable Aston Villa jeudi, pour le dernier match de la journée. Face aux Eagles, à 13 points des places européennes et encore plus (15) de la zone rouge, et qui n'ont donc plus rien à jouer, les hommes de Franck Lampard ont eu à s'employer.

Kepa peu rassurant

Dès la 6e minute Willian a pourtant profité d'une blessure du défenseur Gary Cahill pour s'échapper sur le flanc droit et servir en retrait Olivier Giroud, déjà buteur contre Watford (3-0), qui n'a eu qu'à pousser le ballon pour marquer son 5e but de la saison (1-0). Juste avant la demi-heure de jeu, Christian Pulisic, qui marche sur les pas d'Eden Hazard, a doublé la mise d'une frappe en pleine lucarne (2-0, 27e).

Et Tammy Abraham, qui avait remplacé Giroud six minutes plus tôt, bien servi par Callum Hudson-Odoï, a inscrit un troisième but d'une frappe précise (3-1, 71e). Trois buts sur les quatre premières frappes cadrées, un réalisme de bon aloi car les Blues n'ont pas été irréprochables défensivement.

Le gardien de but Kepa, toujours aussi peu rassurant, s'est incliné sur une frappe lointaine de Wilfried Zaha très puissante mais tout de même très centrale (2-1, 31e). La fin de match n'a pas été tout à fait sereine non plus en raison du but de Christian Benteke quelques secondes après celui d'Abraham, à la suite d'une belle percée de Patrick van Aanholt (3-2, 72e).

Ton opinion

0 commentaires