Tournoi de tennis - Ashleigh Barty est la nouvelle championne de Wimbledon
Publié

Tournoi de tennisAshleigh Barty est la nouvelle championne de Wimbledon

Au terme d’une finale nerveuse, l'Australienne a triomphé de la Tchèque Karolina Pliskova 6-3 6-7 (4) 6-3.

par
Jérémy Santallo
Ashleigh Barty remporte son premier titre à Wimbledon.

Ashleigh Barty remporte son premier titre à Wimbledon.

AFP

De par son scénario rocambolesque, le public du Centre Court a eu le droit à une drôle de finale samedi entre Ashleigh Barty et Karolina Pliskova. La longiligne tchèque (186 cm) était-elle malade ou blessée avant de disputer sa deuxième finale en Grand Chelem? Ou était-ce simplement de la nervosité? Toujours est-il que pendant un set et demi, la femme de 29 ans n’a été que l’ombre de la formidable athlète qu’elle peut être.

Comme paralysée au niveau des jambes, la 13e joueuse mondiale a perdu d’entrée son service (sur un jeu blanc) et les 12 premiers points de la rencontre. Il lui a fallu 10 minutes avant de marquer son premier point - salué par la foule - et 21 pour réaliser son premier coup gagnant. Après moins d’une demi-heure, Barty, qui a usé et abusé de son revers slicé majestueux, avait déjà fait main basse sur la première manche (6-3).

Breakée à quatre reprises lors de la quinzaine, Pliskova venait de lâcher trois fois son service en l’espace d’un set. Dès le début du 2e, il y a toutefois eu du mieux chez la Tchèque. Elle a envoyé son premier ace mais a tout de suite replongé dans ses travers avec deux doubles fautes qui ont offert le break à Barty. Au courage, elle a recollé à 3-2 mais à 5-5, Barty l’a complètement enfermée côté revers avec son slice magique.

Sur le point d’écrire sa légende, la 1 mondiale a alors été rattrapée par le poids de l’histoire et a vu ses épaules dangereusement s’alourdir. Breakée alors qu’elle servait pour le gain de la partie, l’Australienne de 25 ans a vu la chance s’en mêler au jeu décisif. Par deux fois, Pliskova a vu la bande du filet lui venir en aide, comme sur ce point incroyable pour mener 5-2. Et après 1h17, la Tchèque forçait une manche décisive…

Comme lors des deux premiers sets, Barty a pris les commandes tôt dans le 3e, profitant d’une volée de coup droit caviardée de son adversaire pour virer en tête (2-0). Elle a mené 4-1 puis 5-2 après s’être retrouvée par deux fois à 30A sur sa mise en jeu. Mais cette fois, la jeune femme du Queensland a tenu la distance jusqu’au bout pour s’offrir son deuxième titre en Grand Chelem après Roland-Garros en 2019.

Ton opinion

5 commentaires