Nouvelle-Zélande : Asics diffuse du porno par erreur et s'excuse
Publié

Nouvelle-Zélande Asics diffuse du porno par erreur et s'excuse

L'équipementier a fait son mea-culpa après avoir diffusé un film X sur un écran de promotion en plein centre d'Auckland.

Des piétons choqués ou intéressés ont regardé un film destiné aux adultes dimanche en plein centre d'Auckland. Mais ils n'ont pas eu besoin de se rendre dans un sex-shop. Une télévision située au-dessus du magasin Asics a joué le rôle. Elle a diffusé un porno pendant deux heures avant que quelqu'un ne l'arrête.

«La vidéo a duré longtemps de 8h jusqu'à 10h», a raconté un agent de sécurité aux médias. Asics a confirmé sur sa page Facebook avoir été victime d'un hacker. La marque s'est excusée pour l'incident.

«Ce matin, un inconnu a eu accès aux écrans situés au-dessus de notre magasin au centre d'Auckland et certains contenus indésirables ont été diffusés sur les écrans. Nous voudrions présenter nos excuses à tous ceux qui ont pu les voir. Nous travaillons avec nos fournisseurs de logiciels et de sécurité pour éviter que cela ne se reproduise», a expliqué la marque.

Aussi en Suisse

La Suisse aussi n'est pas en reste concernant la diffusion de porno sur des écrans visibles par tout le monde. En 2016, une chaîne de produits électroniques avait diffusé un film X sur un ordinateur portable exposé dans une filiale de Berne. En 2015, les clients d'un fast-food de Zuchwil (SO) avaient pu assister à des scènes pornographiques diffusées sur la télévision du restaurant. En 2017, ce sont les visiteurs du centre commercial de la Praille à Genève qui ont pu mater des scènes érotiques dans les couloirs.

En février 2019, un magasin de téléphonie avait diffusé du porno sur ses écrans promotionnels du magasin de Dietikon (ZH).

Quand l'écran du magasin diffuse du porno

Une télévision prévue pour faire de la promotion a montré un film pour adultes dans un magasin de téléphonie mobile, samedi 23 février 2019 à Dietikon (ZH). L'entreprise de télécommunication parle d'une erreur.

(20 minutes)

Ton opinion